Documentation   JPO

Des spécialisations en communication, création, marketing, web

L’ISCOM intègre de manière systématique l’entreprise à sa pédagogie et ses 5 axes de spécialisations couvrent l’ensemble des métiers de la communication : l’innovation et le développement, l’influence et réputation, la transformation digitale, la création et l’international pour arriver aux métiers de Directeur-trice du planning stratégique, de l’influence et de la réputation, de la transformation et de la stratégie digitales, de la création et du design de marque ou de la communication internationale.

 

Le, la directeur-trice du planning stratégique puise dans sa veille et sa capacité d’analyser et de penser le monde en dynamique, les ressorts et leviers qui permettent d’activer les cibles « créativement », afin de les faire (ré)-agir dans le sens marketing souhaité. Enjeux concurrentiels, enjeux financiers et enjeux de développement dépendent de cette connaissance juste et pertinente des cibles.

 

Il, elle définit les axes stratégiques. Puis ses activités sont différentes selon qu’il, elle les exerce en agence conseil en communication, en agence conseil médias, ou chez l'annonceur. En agence conseil en communication : il, elle conçoit la stratégie de communication de l’annonceur, la présente à l’annonceur et mesure le ROI (Retour Sur Investissement) de la campagne. En agence conseil médias : il, elle conçoit la stratégie médias de la marque, la présente à l’annonceur et mesure le ROI. Chez l’annonceur : il, elle définit la stratégie d’innovation marketing de l’entreprise puis teste les innovations proposées et les présente pour validation par le CODIR (Comité de Direction).

La réputation d’une entreprise étant un élément constitutif de sa valorisation financière et de sa pérennité, les évolutions constatées sur le marché nécessitent la création d’une nouvelle fonction au sein des organisations : celle de directeur-trice de l’influence et de la réputation. Il, elle élabore le projet de marque et le met en œuvre. Il, elle incarne la marque dans la sphère publique et évalue la performance de la stratégie de management par la marque mise en place. Développement de l'influence et de la réputation de la marque.

 

Le-la Directeur-trice de l'influence et de la réputation organise la veille, identifie les données stratégiques et évalue l'influence des parties prenantes de son secteur. Il-elle construit la visibilité et l'influence du-des dirigeants de l'entreprise. Puis, il-elle décide des contenus créatifs et déploie la stratégie d'influence. Il-elle mesure la performance de la stratégie d'influence et décide des ajustements nécessaires. Gestion de la communication en situations de crise. Il-elle met en place des dispositifs appropriés en cas de crise, prépare les porte-parole de l'entreprise en prévision d'une situation de crise et mobilise les collaborateurs sur la prévention des risques.

Le/la directeur-trice de la transformation et de la stratégie digitale encadre les expertises permettant d’assurer l’évolution vers le digital –que ce soit au niveau des outils/ technologies, des méthodes de travail, de la conduite d’opérations webmarketing, ou la création de produits/services innovants. Les projets qu’il/elle développe et conduit sont portés par des groupes de travail pluri disciplinaires. Il/elle maîtrise parfaitement les outils, méthodes et stratégies du numérique et sait œuvrer en bon communicant pour à la fois manager ses équipes et convaincre son/ses client(s) ou sa direction. Sa veille permanente et sa capacité à détecter et à évaluer les changements, font de lui un interlocuteur précieux de l’entreprise en mutation.

 

Le/la Directeur-directrice de la Transformation et de la Stratégie Digitale dirige les études permettant d’analyser la maturité digitale de l’entreprise et d’en dresser le bilan digital. Il/elle élabore et met en place la stratégie digitale de l’entreprise déclinée en roadmap. Il élabore les notes de cadrage permettant de briefer ses équipes et d’assurer la gestion des projets de transformation et digitaux, tels que : la conduite du changement à l’interne, la conception de produits et services innovants ou la structuration d’opérations webmarketing.

Il s’agit d’un métier dont l’ambition est «d’embarquer» l’utilisateur final dans une expérience de marque à la fois mémorable et utile. Le/La directeur-trice de la Création et du Design de marque sait transformer un brief de marque en un brief créatif permettant de créer les conditions d’une «histoire» à raconter qu’elle prenne la forme d’une identité visuelle, d’un produit (packaging), d’un parcours en ligne (site internet, application), ou de contenus (texte, image, vidéo). Pour cela, il/elle puise dans sa veille constante et sa capacité à analyser les tendances créatives actuelles. Il est en mesure de dégager et maquetter des pistes créatives, puis recommander et réaliser des créations à la fois innovantes et cohérentes avec les enjeux de la marque et ses publics. Pour cela, il maîtrise parfaitement les outils de création.

 

Le, la directeur-trice de la Création et du Design de marque analyse la demande du client en la contextualisant, et l’interprète de façon créative afin de briefer ses équipes. Il/elle décide des pistes créatives à travailler, encadre et stimule la recherche créative, et élabore les budgets nécessaires à la réalisation des recommandations créatives. Il/elle organise le travail des équipes créatives, garantit la qualité et la cohérence artistique du projet et assure le suivi technique de production.

Dans un monde de plus en plus global, le rôle du, de la Directeur-trice de la Communication Internationale est stratégique et transversal au sein de l’entreprise. Le, la Directeur-trice de la communication internationale est le garant de l’image et de la réputation globale de la marque ou de l’entreprise. Il veille à ce que les valeurs de la marque se transmettent sur tous ses marchés. Pour cela, il développe des stratégies de communication globales, qu’il décide d’adapter sur chacun des marchés sur laquelle elle s’exprime, en prenant en compte le contexte local et la situation particulière de la marque. Il, elle assure un véritable rôle de conseil auprès de sa direction, veillant sur les tendances des différents marchés et les activités de la concurrence, pour proposer les stratégies de communication les plus efficaces dans le but de faire émerger la marque et l’entreprise auprès de ses cibles internationales.

 

Il, elle maîtrise la communication à 360 degrés, sur tous les canaux de diffusion des messages, c’est-à-dire toutes les disciplines et techniques de la communication (publicité, événementiel, relations presse, relations publics, supports digitaux, influence management, achats médias, partenariats, mécénat, création et rédaction de contenu. Il travaille en B2B (Business to Business/ Entreprise à entreprise) et en B2C (Business to Consumer/Entreprise à particulier). Sa particularité réside dans sa capacité à travailler dans/avec différents pays, différentes cultures. Il sait gérer et interagir avec des personnes de cultures très variées et sait s’adapter en montrant une sensibilité culturelle et une grande diplomatie. Il est capable d’évaluer la pertinence d’une stratégie ou d’une campagne de communication dans différents pays, en tenant compte des spécificités culturelles et structurelles du pays et du marché.

 

À l'ISCOM, chaque étudiant construit son parcours et a accès à un large choix de spécialisations, à partir de la 3ème année du Programme Grande Ecole. En fonction de votre projet professionnel, vous développerez progressivement des compétences en design branding, planning stratégique, marketing, gestion de la relation client, relations publiques et influence, création publicitaire, communication, gestion de crise, social media, événementiel, data, shopper marketing, transmedia, contenus ...

Dernière modification le mercredi, 04 août 2021 15:35