Documentation   JPO

Mon métier de social media manager dans une agence de booking

Julie a été une Iscomienne de la première heure. Tout juste diplômée de la promotion 2021, elle est aujourd’hui Social Media manager au sein d’une agence bruxelloise de booking et management d’artistes, Back In The Dayz. Elle nous raconte son parcours et son quotidien dans un secteur très prisé des communicants.

 

Quel est votre parcours ?

 

J’ai rejoint l’ISCOM Toulouse juste après ma terminale. J’y ai choisi les parcours Marketing & Publicité puis Influence et Stratégies de l'Événement en 5ème année. J’avais découvert l’ISCOM au cours d’un salon étudiant. Durant mes années passées à l’ISCOM, j’ai ainsi eu l’opportunité de réaliser de nombreux stages : dans une galerie d’art, une boîte de nuit … j’ai toujours essayé de rejoindre des structures culturelles ou qui concernaient mon domaine de prédilection : la musique.

 

A l’occasion de la mobilité internationale proposée en 3e année, j’en ai profité pour aller à Bruxelles, et ainsi rejoindre l’agence de booking et management d’artistes où j’occupe actuellement le poste de Social Media Manager. Grâce au partenariat ERASMUS de l’ISCOM, j’ai pu bénéficier de bourses. J’ai donc été recrutée à l’époque par cette agence de booking, management et production, Back In the Dayz, en tant qu’assistante de communication digitale. J’y suis retournée pour mon stage de 4ème année et je ne l’ai, en fait, jamais réellement quittée puisque j’ai continué à y travailler à distance par la suite.

 

En effet, j’ai réalisé mon alternance de 5e année à Paris, au sein de la structure Meuf Paris, une marque de vêtements éthiques et éco-responsables made in France. Je souhaitais rester dans le secteur musical mais en raison de la crise sanitaire, j’ai changé mon fusil d’épaule et élargi mon spectre de recherche. Cela ne m’a pas empêchée, en parallèle de cette alternance, de continuer au sein de l’équipe de Back In the Dayz. A la fin de mon cursus à l’ISCOM, c’était donc logique que je rejoigne définitivement les 12 collaborateurs de l’équipe.

 

Parlez-nous de votre poste et de vos missions

 

Cette agence a été créée il y a 12 ans. Elle se compose de 3 pôles indissociables : le management d’artistes, la production de concerts et le booking. Mon poste s’articule autour de ces trois pôles. Je suis à la fois Social Media Manager et chargée de promotion. Je communique autour des 3 pôles ce qui donne lieu à de nombreuses missions : par exemple déploiement de la communication d’un de nos artistes qui sort un album, communication autour des concerts que nous avons en production (ce qui implique : community management, campagne d’affichage, relations presse etc.), animation de notre partie booking (valorisation de notre large catalogue d’artistes, etc.). Ainsi, mes journées ne se ressemblent pas et sont très variées !

 

Du fait du secteur dans lequel j’évolue, le secteur musical, j’ai de nombreux déplacements et j’assiste régulièrement à des spectacles et concerts. Mais bien sûr, sur ce volet de mon métier, je n’ai jamais l’impression de travailler. C’est plutôt le plaisir qui prend le dessus. C’est vraiment sur la partie promotion des concerts que je me sens le plus à l’aise. Après tout, la musique, c’est ma passion !

 

C’est tellement stimulant et épanouissant de voir les artistes grandir, contribuer à les faire grandir et réfléchir à de nouveaux projets ou albums. Je précise que sur la production de concerts et d’événements, nous accompagnons des artistes en tout genre. Sur le volet management, nous travaillons essentiellement avec des rappeurs belges. Sur la partie communication, je travaille généralement seule. Mais j’ai la chance de pouvoir être appuyée depuis plusieurs mois par des stagiaires de l’ISCOM justement. Etant passée par l’ISCOM, je sais exactement ce qu’ils apprennent à l’école et je sais donc de quoi ils sont capables, c’est pratique.

 

Capture decran 2022 01 17 a 12.31.48 ConvertImage

 

Quelles sont les compétences indispensables pour occuper votre poste ?

 

Au regard des missions variées, il est indispensable d’être bien organisé. Il faut également avoir un très bon sens du relationnel puisqu’il s’agit d’interagir au quotidien avec des interlocuteurs tous très différents les uns des autres.

 

Auriez-vous une anecdote à nous partager sur votre poste ?

 

Difficile de répondre à cette question … De manière générale, j’ai toujours le sourire quand je pense que je travaille avec les artistes que j’écoutais déjà il y a quelques années. Il y a quand même une anecdote drôle que je peux vous partager : c’était avant un concert de Lomepal que nous produisions, l’artiste JeanJass, avec qui je travaille, devait nous rejoindre avec l’équipe.

 

Il se trouve que son chauffeur Uber ne l’a pas déposé au bon endroit (à l’entrée des artistes) mais devant la salle à l’entrée du public, avec des fans qui l’ont donc reconnu et sont venu vers lui. Ma collègue et moi avons dû aller le chercher pour l’escorter au milieu de la foule. C’est plutôt marrant quand on pense que ma collègue et moi n’avons pas des carrures de garde du corps (rire), par rapport à JeanJass qui fait deux têtes de plus que nous !

 

Quels sont vos meilleurs souvenirs à l’ISCOM ?

 

J’en ai plusieurs en tête : le gala de 4ème année, le dernier gala que j’ai connu avant la crise sanitaire, mes cours sur l’art oratoire de 1ère année … des cours que j’appréhendais énormément à l’époque, étant réservée de nature. Mais quand j’y repense maintenant, je sais que ces cours m’ont beaucoup apporté. J’ai gagné en assurance et en confiance en moi.

 

L’ISCOM m’a bien permis de grandir. J’ai gardé contact avec beaucoup d’anciens camarades : aujourd’hui on évolue tous à des postes très différents. On vient du même endroit et pourtant on a tous des postes variés, c’est super ! Toutes ces belles rencontres font également partie de mes meilleurs souvenirs.