IMG-2733

Pré-conférence - International communication association à ISCOM

Le 26 mai 2022 ISCOM Paris recevait une cinquantaine d’enseignants-chercheurs internationaux pour la pré-conférence du 72e congrès annuel de la International Communication Association, ICA. Petite association de chercheurs américains, créée il y a plus de 50 ans, s’est agrandie au fil des années, a pris une dimension internationale et compte désormais plus de 4500 membres dans le monde. Depuis 2003, International Communication Association est officiellement associée aux Nations Unies. L’objectif principal de l’association est de faire progresser et valoriser la recherche dans le domaine de la communication et d’amplifier son impact.

 

ISCOM hôte de cette pré-conférence

L’organisation de la pré-conférence accueilli à ISCOM a été orchestrées à la fois en présentiel et en ligne en partenariat avec l’Université de Sodertorn (Suède) et l’Université de Denver (Etats-Unis) pour offrir un terrain de partage et une caisse de résonance aux sujets de recherche des intervenants et participants. L'occasion pour les enseignants-chercheurs venus des Etats-Unis, de Suède, de Roumanie, d’Allemagne, de Singapour, du Canada, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, d’Israël, du Danemark, de France et d’autres pays encore de partager les avancés de leurs travaux et de confronter les points de vue.

Tous travaillent dans le domaine des médias pour la jeunesse, s’intéressent au rôle des médias dans la vie des 18 à 25 ans et étudient la façon dont les jeunes dans différents pays consomment les informations et les actualités. Par exemple, lorsqu’ils découvrent la politique ou s’intéressent aux mouvements sociaux.

Intéressé par l'international ? Inscrivez-vous en Communication International

 

Déroulé de la journée

La journée de pré-conférence de l’ICA a ISCOM « Young People & News in a Digital World : Local and Global Perspectives » s’est déroulée en deux parties. La première consacrée à la conférence d’introductive de Prof. Pablo Boczkowski et Prof. Mora Matassi, du département de communication de l’Université de Northwestern aux États-Unis autour de à leur ouvrage « To know is to compare : studying social media across countries, media and platforms » qui examine la dynamique de la culture numérique dans une perspective comparative et l’impact des différents médias sur la vie et la perception de l’actualité de la société par les jeunes. L’exemple du réseau social TikTok et celui de la série Netflix “Sex Education” ont été en particulier décortiqués. Le premier, très populaire parmi les 18-25 ans, est largement utilisé désormais par les journalistes et les publicitaires des différents pays pour diffuser des messages aux utilisateurs de l’application. Quant à la série, les chercheurs ont analysé l’adaptation des contenus en fonction des publics, ainsi les versions diffusées en France et aux Etats-Unis n’ont que très peu en commun avec celle diffusée au Pérou par exemple où certaines scènes, jugées trop osées, ont été coupées.

La deuxième partie de la journée a été consacrée aux ateliers thématiques réunissant des chercheurs autour des sujets définis et permettant des échanges directs, suivis de restitutions par groupe et discussions en plénière. Une consigne pour ces activités « no power point » afin de libérer la parole et favoriser la coopération entre chercheurs.

Cette journée fut aussi l’occasion pour les enseignants-chercheurs, dont certains remplissent la fonction de développement international dans leurs établissements d’origine, de découvrir ISCOM, la philosophie de notre école, ses méthodes, ses liens privilégiés avec les entreprises, son approche de l’enseignement de la communication notamment de la communication interculturelle et d’envisager des partenariats. 

Pour plus d'informations, télécharger la brochure