Photo-Laurine-Ayache

Interview  de Laurine Ayach

MON FUTUR MÉTIER DE RESPONSABLE DE LA COMMUNICATION 

 

Laurine Ayach, future diplômée de ISCOM #Nice en Master de Marketing et Communication Globale, promotion 2023, partage son parcours, ses aspirations et son projet professionnel.   

 

Quel est votre parcours ?  

Après avoir obtenu mon baccalauréat général en série « Économique et Social » (ES) en 2018, je m'inscris, via Parcoursup, en université de Droit. Je me rends alors compte de mon besoin de développer ma fibre créative et artistique. Je fais le choix d’une réorientation en rejoignant une école de publicité à Paris où j’obtiens le diplôme de Bachelor Chef de Projet. Pendant ces 3 années, je réalise différents stages en tant que Chargée de partenariats d’influence (mise en place de collaborations d’influenceurs avec mon entreprise) ou encore Rédactrice dans le magazine de luxe économique Luxus + (rédaction quotidienne d’articles, mise en page hebdomadaire de la newsletter, etc.). Enfin, je termine ma dernière année en spécialité « Digital » afin d’approfondir mes connaissances et compétences. J’effectue en parallèle une alternance dans une start-up immobilière en tant que Chargée de communication. Je découvre ce métier avec beaucoup d’enthousiasme et de curiosité. Je m’occupe alors de toute la partie réseaux sociaux et création de contenu quotidienne (opération marronniers, veille créative, exploitation de tous les canaux, interview de collaborateurs et clients, etc.), ce qui me passionne au plus haut niveau. 

 

Pourquoi avoir choisi la filière communication ? 

Depuis mon plus jeune âge, j’étais inscrite à diverses activités extra-scolaires (cours de dessin, différents types de danse, sport…) qui m’ont permis de développer intensément ma créativité, ma curiosité et d'autres atouts. Ces qualités ne m’ont jamais quitté tout au long de ma scolarité. En faisant mes recherches d’écoles après l’université de Droit, je découvre le secteur de la publicité. Dès les premiers jours au sein de l’établissement où j’ai étudié pendant 3 ans, je me suis sentie complètement à ma place. J’ai adoré les différentes matières proposées. Je me suis intéressée à tout. Aujourd'hui, j’analyse presque systématiquement toutes les formes de communication qui m’entourent au quotidien. Je m’en inspire et les garde en mémoire, et surtout, j’analyse le message et tente de comprendre l’objectif final. Tout est communication aujourd'hui, et ce qui m’anime tout particulièrement dans ces métiers, c’est de constater que nos inspirations quotidiennes se trouvent partout où l’on va, où que l’on soit.  Après avoir découvert différents métiers durant mes stages et alternances, j’aimerais maintenant me familiariser avec le milieu de l’agence de publicité, puis à terme, prendre la responsabilité d’une direction de la communication chez l’annonceur. Je suis convaincue que la meilleure école se trouve d’abord en agence, pendant quelques années, avant de finir chez l’annonceur, puis pourquoi pas évoluer en free-lance ? 

 

Sur quels critères avez-vous décidé d’étudier à ISCOM #Nice ?  

J’ai reçu de bons échos sur les programmes de ISCOM par d’anciennes étudiantes qui me l’ont recommandé vivement.  Je vis actuellement à Paris, mais comme mon père a déménagé depuis peu à Nice j’ai saisi l’opportunité de l’ouverture de ce nouveau campus pour proposer ma candidature. C’est un excellent timing pour développer mon réseau professionnel sur le territoire azuréen. Les différents entretiens d’admissions m’ont ensuite immédiatement conquis. J’ai senti un vrai intérêt de la part des équipes pédagogiques vis-à-vis de mes attentes pour ce Master, beaucoup de réactivité de leur part et d’écoute à chaque étape du processus, que j’ai sincèrement apprécié. 

 

Qu’attendez-vous de la spécialisation Marketing et Communication Globale que vous avez choisie ? 

J’attends de cette spécialisation une montée en compétences et un approfondissement de mes connaissances pour continuer d’apprendre au contact de professionnels, qu’il s’agisse des intervenants, des entreprises partenaires de ISCOM, des conférenciers, etc.  L’enjeu est de poursuivre la professionnalisation de mes études grâce au stage de 6 mois et aux diverses mises en situation. Et bien évidemment, réaliser de beaux projets qui seront de vrais challenges, et toujours repousser mes limites et sortir de ma zone de confort.  

 

Quel est votre projet professionnel ? 

J’ai découvert cette année, grâce à mon alternance, le monde de la start-up dans lequel je m’épanouie. Je m’y projette davantage que dans les grands groupes qui correspondent moins à mon profil créatif. L’état d’esprit, l’agilité, le circuit court de prise de décision, la responsabilisation des jeunes recrues, etc. sont autant de caractéristiques de la start-up qui m’inspirent !  Cette année, j’ai découvert le métier de Community Manager que j’ai pris le temps d’étudier grâce à ma tutrice, elle-même experte des réseaux sociaux. J’ai compris le sens de cette profession et ses enjeux qui me serviront tout au long de ma future carrière professionnelle. Tout naturellement, découvrir le métier en agence publicitaire me paraît être une évidence pour la suite. 

 

Si vous pouviez échanger avec des professionnels, quel directeur.trice de la communication et/ou quel directeur.trice/créatif d’agence souhaiteriez-vous rencontrer ?  

Les agences DDB, Romance ou encore Buzzman sont créatrices de magnifiques campagnes publicitaires, c’est pourquoi j’adorerais échanger avec leurs équipes et directeurs artistiques et créatifs (Nicolas Boudeau chez Buzzman, Adrien Plouard chez Romance et Mélanie Pennec chez DDB) sur leur manière de trouver l’inspiration pour créer de telles pépites publicitaires et recevoir leurs précieux conseils. 

 

Quelle campagne de marque vous a marqué ? Pourquoi auriez-vous aimé faire partie de l’équipe qui l’a conçue ?  

J’ai particulièrement adoré le film publicitaire “L’amour, l’amour” réalisé par les équipes créatives de l’agence Romance pour Intermarché. Dans toute sa simplicité, je l’ai trouvée extrêmement touchante. D’ailleurs, c’est un épisode de toute une saga qui est prévue, avec plus récemment celui des jeunes parents dépassés, qui est encore une fois très simple dans l’idée, mais arrive à parler à une très large cible. De mon point de vue, c’est juste génial ! 

 

Pour terminer : un conseil pour les lycéens ou les étudiants qui souhaitent candidater à ISCOM #Nice ?  

Si je pouvais donner un conseil, ce serait celui de travailler votre curiosité et de la nourrir dès maintenant, au quotidien, avec tout ce qui vous entoure et peut vous donner la chance de vous enrichir. Sur LinkedIn, Instagram ou en newsletters, il y a énormément de contenu à suivre quotidiennement pour se tenir au courant des dernières tendances et sujets du moment. Lors des épreuves de sélection que vous passerez, n’hésitez vraiment pas à montrer votre attrait pour ce milieu par ces connaissances acquises, vos convictions et vos inspirations

 

 

assistez à nos prochaines journées portes ouvertes pour trouver la formation faite pour vous !

Inscrivez-vous à nos épreuves de sélection

 

Une question sur ISCOM à Nice ? Nous sommes à votre écoute. 

Contactez Fanny VAUDÉ : 06 13 84 62 60, fanny.vaude@iscom.fr