Relations publiques, événementiel, communication publique


Charlotte Le Chevalier, Directrice de la communication, ISCOM 2009

Mes années ISCOM : j'ai de très bons souvenirs de ma formation à l'ISCOM.

Après son BTS Communication à l'ISCOM, Charlotte Le Chevalier a poursuivi ses études de communication au sein du Programme Grande Ecole  en Relations Publiques, Relations Presse, Événementiel. Elle est Directrice de la communication de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat d'Eure-et-Loir ...

charlotte_le_chevallier_hea

Pourquoi avez-vous choisi l'ISCOM pour vous former à la communication ?

J'ai longtemps hésité entre une école de communication et une école de commerce. Ce n'est pas évident de trouver sa voie en terminale ! J'ai rencontré les équipes de l'ISCOM sur un salon étudiant ; dès lors, j'ai définitivement opté pour un parcours en communication.

Qu'avez-vous aimé dans votre formation ?

Le BTS Communication est une très bonne formation : ce que j'y ai appris pendant ces 2 années m'est encore utile aujourd'hui, dans ma vie professionnelle.
En poursuivant sur le Programme Grande Ecole, j'ai particulièrement apprécié les nombreuses compétitions professionnelles en groupe et les stages, qui nous permettent d'être rapidement opérationnels.

Concrètement, à quoi sert la Chambre des Métiers et de l'Artisanat ?

C'est un établissement public spécifique qui est géré par des artisans élus. La Chambre des Métiers est chargée de représenter, auprès des pouvoirs publics, les intérêts généraux de l'Artisanat. Elle assure des missions de service public essentielles à la structuration de l'artisanat et au développement des entreprises. En Eure-et-Loir, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat a pour rôle de représenter les 6000 entreprises artisanales et ses services accompagnent les chefs d'entreprises tout au long de leur vie professionnelle.

 

Quelles sont vos missions, en tant que Directrice de la communication ?

Au sein de la Chambre de Métiers, j'ai 3 missions principales.

  1. Directrice du salon national de l'Artisanat : Les Artisanales de Chartres
    Je gère l’intégralité de l’organisation du salon, du choix du thème de l’édition jusqu’à l’accueil des visiteurs et au démontage post-salon. Je travaille à la fois sur le positionnement de l’évènement, les partenariats, la gestion du budget, ou encore les relations presse et publiques. J’interviens aussi sur les demandes de subventions auprès d’organismes publics.
  2. Directrice de la communication de la Chambre des métiers : je pilote la communication des services de la Chambre des métiers et des élus.
  3. Coordinatrice de la communication régionale : je gère le groupe de travail des services communication des 6 chambres des métiers et artisanat des 6 départements de la Région Centre.

Qu'aimez-vous le plus dans votre poste de directrice de communication ?

Ce que j'aime dans mon métier ? Chaque jour est différent ! Je peux le matin gérer le montage des chapiteaux et le soir réfléchir aux dispositifs pour promouvoir l'apprentissage au niveau régional !
J'ai de la chance car dans le privé, je n'aurais pas pu accéder à un poste avec autant de responsabilités à mon âge...

Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant ?

OSER ! Il ne faut pas avoir peur de se lancer et de se faire confiance. Ensuite, le choix de ses stages pendant la formation est primordial car c'est la clé pour gagner en expérience.

Quels souvenirs gardez-vous de l'ISCOM ?

J'ai recommandé à beaucoup de jeunes d'intégrer l'ISCOM, je suis devenue une fervente ambassadrice de cette école de communication !
Dans mon poste actuel, j'ai d'ailleurs pour prestataires en agence des anciens camarades de l'ISCOM. Et je travaille même avec mon ancien professeur de relations publiques, qui est mon contact dans l'agence d'événements.