Aurélie Scour, conceptrice-rédactrice chez Infoflash, ISCOM 2004

Mes années ISCOM : un apprentissage concret de mon futur métier, des bases solides et fondamentales, de la théorie mise en pratique par les micro-agences, des cas d'école... et aussi, des amis que je côtoie régulièrement....

Aurélie Scour est conceptrice-rédactrice au sein de l'agence Infoflash. Diplômée de l'ISCOM en 2004, elle revient sur son parcours...

 

 

 

 

 

Quel parcours avez-vous suivi avant de rejoindre l'ISCOM ?

Avant de débuter à l'ISCOM, j'ai suivi une classe d'Hypokhâgne avec option sciences politiques, ce qui m'a permis d'acquérir des bases de travail, des mécanismes de pensée, des réflexes d'organisation et de gestion du temps et surtout, une culture générale utile pour mon métier ! J'ai ensuite préféré m'orienter vers une faculté d'allemand, en langue, littérature et civilisation à la Sorbonne. Mais je n'avais pas encore trouvé ma voie...

 

Vous avez ensuite intégré l'ISCOM ; comment avez-vous choisi votre spécialisation ?

J'ai choisi la spécialisation agence/média, représentée par la classe CHEPAM (NDLR : désormais marketing / publicité). C'était LA formation que j'attendais : un mix entre théorie et pratique, et surtout, entre stratégie marketing et création. Je me souviens très bien de mes cours de communication visuelle et de conception rédaction. J'ai d'ailleurs gardé contact avec l'un de mes professeurs, Directeur Artistique et photographe.

 

Comment s'est déroulée votre insertion professionnelle ?

Mon insertion professionnelle s'est plutôt bien déroulée. Au début, je ne travaillais que sur la rédaction de supports marketing tels que des e-mails, plaquettes, PLV... Dorénavant, je travaille avec les Directeurs Artistiques de l'agence pour trouver des concepts pertinents et je participe aux recommandations stratégiques en tandem avec les Directeurs de clientèle. Aujourd'hui, mon poste de conceptrice-rédactrice me permet de poser un regard global sur tous les projets de l'agence. J'interviens en amont des briefs pour trouver des angles de création avec le Directeur de Création. J'anime le blog de l'agence ainsi que sa page Facebook. Je relis, corrige, traduis, et surtout, je trouve des idées. Et j'aime ça !

 

Quels conseils pourriez-vous donner à un étudiant intéressé par le métier de concepteur-rédacteur ?

Pour réussir sa carrière de concepteur-rédacteur, je pense qu'il faut avant tout être curieux : s'intéresser au monde qui nous entoure, aux consommateurs, savoir se mettre à leur place, détecter les tendances... Il faut être ouvert et se remettre en question constamment. Et bien sûr, il faut savoir manier le verbe avec élégance !