Frédéric Genre, Directeur de clientèle chez Meura, ISCOM 2005

Mes années ISCOM : "une formation très complète, opérationnelle et pragmatique. On arrive armé pour le monde du travail..."

Frédéric Genre a eu un parcours atypique avant d'entrer à l'ISCOM : après une première année de médecine et un tour du monde, il a ensuite rejoint la section Marketing Publicité de l'ISCOM.
Aujourd'hui directeur de clientèle chez MEURA, il reconnait ne prendre en stage que des étudiants de l'ISCOM !

 

 

 

 

Qu'est-ce qui vous a attiré vers la section Marketing Publicité ?

J'étais intéressé dès le départ par la publicité et par les différentes expertises nécessaires pour l'élaboration de campagnes de communication efficaces, qui allient créativité (artistique), mesure (statistique) et connaissance du consommateur et des tendances (planning stratégique).

 

Comment s'est passée votre insertion professionnelle après vos 4 années passées à l'ISCOM ?

Je me suis, dès mes stages, orienté vers les agences de marketing services, plutôt que vers les pure player de la publicité.
Au delà de vouloir "juste" travailler sur l'image d'une marque, ma fibre mathématique m'a poussé à vouloir aussi mesurer l'impact d'une campagne sur la relation que tisse une marque avec ses consommateurs (le CRM : Consumer Relationship Management).
Mon insertion professionnelle s'est très bien passée, j'ai d'ailleurs décroché mon 1er job via un ancien contact en agence chez qui j'avais fait 2 stages.
J'ai pu me rendre compte que le réseau est important car dans le microcosme du monde des agences, tout le monde se connaît !

 

Aujourd'hui, quel est votre poste et quelles sont vos missions ?

Je suis actuellement directeur de clientèle chez Meura (agence conseil en marketing services).
En tant que directeur de clientèle spécialisé en marketing relationnel (CRM-eCRM) et en stratégie de communication multi canal, je supervise au sein de l'agence les équipes opérationnelles en charge de la création et de relation commerciale.
Je conseille mes clients dans la mise en place de dispositifs opérationnels visant à rentrer en contact et de pérenniser leur relation avec leur cible (qu'elle soit B to C ou B to B).

 

De quelles qualités faut-il faire preuve pour réussir sur un poste axé sur la relation client ?

Etre curieux et en particulier sur les nouvelles technologies. Hier, il n'y avait que les médias classiques et les points de vente qui permettaient de communiquer alors qu'aujourd'hui, le monde digital (web, mobile) et virtuel (réseaux sociaux) redistribue les cartes du monde des médias.
Le consommateur est devenu un média.

 

Quel conseil donneriez-vous à un ISCOMIEN intéressé par le marketing relationnel ?

Il faut essayer de ne pas s'éparpiller dans ses stages, c'est à dire arriver en fin de cursus et avoir à minima 3 expériences dans le même domaine afin de pouvoir être crédible en postulant à une 1ère embauche !