Mailis Giros, Chef de produit chez Vuitton, ISCOM 2013

Après ses études à l’ISCOM, Mailis Giros a choisi rejoindre la maison de prêt-à-porter haut de gamme Louis Vuitton. Retour sur son parcours…

mailis-giros

A quel moment avez-vous intégré l’ISCOM ?Après un Bac Littéraire avec une spécialité Histoire de l’art/arts plastiques, j’ai intégré directement l’ISCOM Toulouse. J’y ai passé 3 années, puis j’ai continué le cursus à Paris jusqu’à ma 5ème année en alternance chez Aéroports de Paris. J’y étais assistante Chef de Projet digital pour leur magazine Paris Worlwide et j’ai travaillé sur les problématiques de marque.

 

Quel poste occupez-vous aujourd'hui ?

Chez Louis Vuitton, je suis maintenant chef de produits Accessoires textiles homme / Gifting et Lifestyle. Je fais partie de l’équipe Marketing Produit de la Maison, au siège puisque le développement produit est centralisé chez Louis Vuitton. Mon poste consiste à développer les collections de mes périmètres en collaboration avec les équipes style, sous la direction du Directeur Artistique Kim Jones et avec les équipes industrielles.

 

Quelles sont les qualités requises pour ce poste ? C’est un poste avec une forte partie analytique en amont : analyses concurrence, analyses chiffrées ; il y a ensuite une partie créative avec la création de la structure de collection et du brief design, qui s’appuie sur les résultats quantitatifs mais aussi l’étude des tendances. Enfin, c'est un poste qui intègre une partie opérationnelle en aval, avec l’industrialisation des produits, les objectifs financiers et la mise sur le marché. Je participe aussi aux collections dites Fashion, à savoir Pre-collection et shows.

 

Quels souvenirs gardez-vous de vos années à l’ISCOM ?

Les compétitions bien sûr ! Les innombrables heures de travail en groupe, à passer 24h sur 24h avec ses coéquipiers ! Dur mais aussi super intéressant et formateur.
D’ailleurs, la satisfaction après l’oral en valait toujours le coup.
A l’ISCOM, j’ai fait de belles rencontres aussi : des personnes qui sont devenues des amis proches que je vois toujours, malgré les années et quelquefois malgré la distance.