Les entrepreneurs de l'ISCOM


Laurent Weiss, Directeur de l'agence EFIL, ISCOM 1997

Mes années ISCOM : "une formation de qualité. J'ai beaucoup apprécié le professionnalisme des intervenants ; j'en garde de très bons souvenirs"

Après un BTS Communication et une orientation en Relations publiques, relations presse et événementiel (REP), Laurent Weiss a débuté sa carrière en Nouvelle Calédonie. A son retour en métropole, il a rejoint l'agence EFIL dont il est à présent Directeur.  Aujourd'hui, Laurent Weiss et son associé dirigent une équipe de treize personnes...

 

 

 

 

Qu'est-ce qui vous a poussé à reprendre la société dans laquelle vous étiez salarié ?

Les deux associés fondateurs, qui avaient monté l'agence en 1981, souhaitaient passer le flambeau. L'opportunité s'est donc présentée en 2005. J'ai ainsi repris 51 % de la société et aujourd'hui nous sommes deux associés, le directeur de création et moi-même.

 

Que fait EFIL ?

EFIL est une agence de 13 personnes spécialisée dans la communication institutionnelle. Nous avons d'ailleurs gagné le TOP COM d'or 2010 dans la catégorie du "meilleur rapport d'activité".
En tant que directeur d'agence, je m'occupe d'abord de la gestion de l'entreprise, même si j'ai un regard sur tous les projets développés par les équipes.

 

Que donneriez-vous comme conseil pour un étudiant séduit par le statut d'entrepreneur ?

Se lancer (rires) !!
Ce n'est pas évident tous les jours, c'est parfois une source d'appréhension parce que nous avons la responsabilité de l'entreprise et de l'ensemble des salariés.
Mais c'est tellement gratifiant de ne rien devoir à personne...

 

Les étudiants en communication sont souvent attirés par les grosses agences.
Quel est l'avantage de faire son stage ou de travailler dans une petite structure comme EFIL ?

J'ai toujours pensé que dans une petite structure, il y a une reconnaissance plus importante et un esprit de famille. J'ai fait tous mes stages dans des petites agences ! J'étais directement au contact des dirigeants, il n'y avait pas trop de distance avec la hiérarchie. Lorsqu'on sait qui vous êtes, on vous confie plus facilement des projets.

 

Comment recrutez-vous vos collaborateurs ?

Je m'appuie sur les compétences professionnelles acquises à l'école et développées lors des stages ou des différentes expériences. Je suis aussi prêt à donner sa chance à un jeune qui débute : ma dernière recrue a d'abord fait un stage chez nous.
J'attache aussi de l'importance aux qualités humaines et relationnelles. Nous sommes une petite structure et il est indispensable que toute l'équipe s'entende bien....