Les entrepreneurs de l'ISCOM


Anne-Sophie Girardon, Fondatrice de l'agence Léonard, ISCOM 1989

Mes années ISCOM : « Les études de cas où chacun trouvait son rôle au sein de l'équipe pour présenter la reco la plus pertinente pour remporter la compet' ! »

Après une école de commerce, Anne-Sophie Girardon a rejoint l'ISCOM pour suivre le cursus Relations Publiques, Promotion, Incentive (REPPI) précurseur du programme actuel de Relations Publiques, Presse et Evénementiel (REP).
Elle a fondé il y a quelques années l'agence Léonard, une agence spécialisée dans le marketing opérationnel qui a notamment travaillé pour Samsung, Lu ou encore Scotch...

 

 

 

En sortant de l'ISCOM, comment s'est passée votre insertion professionnelle ?

Avec une facilité déconcertante car je suis arrivée sur le marché du travail déjà très opérationnelle grâce aux cours de l'ISCOM, aux stages exclusivement réalisés en Agence de Promotion et aussi grâce à un véritable travail personnel sur les aspects juridiques du métier (Code de la Consommation).

De plus, j'ai rapidement intégré, lors des stages, que l'autonomie, la proactivité professionnelle et la détermination étaient la garantie d'une progression rapide au sein d'une agence !

 

Et aujourd'hui, quel poste occupez-vous ?

Je suis fondatrice de l'Agence Léonard, Agence Conseil en Marketing Opérationnel fondée en 1997, j'ai la double casquette de Chef d'entreprise et de Chef de projet.
Me plonger dans le même quotidien que mes équipes reste, à mon avis, la meilleure façon de les manager et de les aider à avancer...

 

Quelles qualités faut-il pour réussir à monter une agence comme la vôtre?

Rigueur, opiniâtreté, bon sens, curiosité et un relationnel à toute épreuve !
Si c'était à refaire ? Je ferai exactement le même parcours et les mêmes expériences, bonnes et mauvaises !

 

Avez-vous un conseil à donner aux étudiants qui souhaitent se diriger vers le marketing opérationnel ?

Etre patient car les débuts en Marketing Opérationnel sont ingrats !
Les premières années sont plutôt dédiées au suivi de dossier et à la fabrication qu'à l'élaboration de stratégies 360 !
Il faut compter 3 bonnes années pour devenir un vrai professionnel et il est préférable de ne pas bifurquer en cours de route au prétexte de "tester" d'autres métiers. Le zapping n'est pas profitable à la professionnalisation !