Les entrepreneurs de l'ISCOM


Patrick Jocteur Monrozier, co-fondateur de Fortheshop, ISCOM 1998

Mes années ISCOM : "des souvenirs spécifiques et personnels... ma campagne pour le BDE, les stages ici et là, la création d'une junior entreprise..."

Après un BTS à l'ISCOM, c'est vers le multimédia que s'est tourné Patrick Jocteur Monrozier, en choisissant la spécialisation métier Communication interactive et multimédia (ACOM).
Son agence Fortheshop est spécialisée dans les solutions et produits audiovisuels...

 

 

 

 

 

 

Comment s'est déroulée votre insertion professionnelle ?

J'ai commencé à travailler en parallèle de ma formation à l'ISCOM, comme journaliste reporter à mi-temps en radio.
J'attaquais vers 4h30 et à 08h30 je filais en cours !
Et puis, dès que j'avais un moment,je faisais un des reportages prévus à l'antenne pour la semaine suivante. Dès mon départ de l'ISCOM, ce poste s'est transformé en plein temps.

 

Et aujourd'hui, où travaillez-vous ?

Aujourd'hui, je suis associé gérant chez Fortheshop, une agence spécialisée dans la communication audiovisuelle et multimédia, créée... avec un ancien ISCOMIEN !
Nous intervenons tous deux sur les différents pans de l'activité avec une casquette quand même plus production pour lui et plus commerciale et administrative pour moi !

 

De quelle qualité faut-il faire preuve pour réussir à lancer son agence de communication audiovisuelle ?

Il faut de l'organisation, du dynamisme, de la rigueur, de ouverture d'esprit et... un bon sens de la communication !

 

Quels conseils donneriez-vous à un ISCOMIEN qui souhaiterait aussi créer son entreprise ?

L'important selon moi est avant tout d'y croire, de se lancer et de s'accrocher...
En termes de travail, presque tout est possible. Comme diraient nos amis américains "Just do it !"Après, l'envie fait le reste.

 

Dernière question, quels souvenirs gardez-vous de vos études à l'ISCOM ?

Je m'en souviens un peu comme d'une période de transition entre ma vie d'enfant et ma vie d'adulte. Enfin, on nous apprenait quelque chose dont j'allais me servir dans ma vie de tous les jours.
Il y avait quelque chose de très excitant... et aussi, il faut bien le dire, un rien d'insouciance !

Dernière modification le jeudi, 23 décembre 2010 08:38