Les entrepreneurs de l'ISCOM


3 TOP/COM pour Alexandre Alloul et La 5ème Étape, ISCOM 2002

Découvrez l’interview d’Alexandre Alloul, fondateur et Président de l’Agence La 5ème Étape Paris, ancien diplômé de l’ISCOM (promotion 2002), et lauréat de 3 Grands Prix TOP/COM Consumer 2018.

 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours d’entrepreneur ?

 alexandre-alloul-iscom

J’ai monté ma première agence de communication, Linoleum, sur les bancs de l’ISCOM ! Un challenge qui a sollicité à l’époque 200% de mon temps d’étudiant, me mobilisant entièrement de la stratégie commerciale à la création graphique. Fort heureusement, je me suis très vite associé à deux autres Iscomiens de ma promotion, Nicolas Guirriec et Thomas Bizot à qui je rends hommage dans cette aventure qui a duré 8 ans, et s’est achevée dans une belle fusion-acquisition par un groupe plus important.

 

 

Que retenez-vous de l’ISCOM ? 

 

Je suis extrêmement reconnaissant envers l’ISCOM qui nous a offert à l’époque la possibilité matérielle de nous lancer et a su témoigner d’une grande souplesse pour soutenir notre projet. Aujourd’hui encore, je suis très sensible à ses témoignages de soutien envers mon aventure entrepreneuriale, et particulièrement ravi d’entretenir une relation fidèle avec cette école que je considère comme la meilleure formation pour nos métiers.

 

 

Aujourd’hui, vous êtes à la tête d’une nouvelle agence de communication. Quel est son positionnement ?

 

Il y a 8 ans, j’ai lancé avec mon associé David Cohen une nouvelle Agence - La 5ème Étape Paris - spécialisée dans le Brand Content émotionnel, pour les marques du lifestyle, de l’art de vivre et de la consommation de loisirs. C’est un positionnement auquel nous avons cru dès le premier jour, et qui attire aujourd’hui tous les regards, les consommateurs étant aujourd’hui particulièrement en quête de bien-être et d’évasion personnelle.

 

Nos premiers parcours communs scientifiques (tous les chemins mènent à la comm !) nous ont permis d’apporter un regard différent à nos stratégies de marketing émotionnel en faisant appel aux leviers presque chimiques et reflexes que nous offrent nos cerveaux de consommateurs.

 

Nous en avons fait d’ailleurs un programme stratégique « Emotion 5 TM » organisé autour de l’activation de 5 émotions positives utiles aux marques - la fierté, le désir, la joie, l’empathie, et la surprise. Étayé de conseils de biochimistes, de neurologues, de sociologues, nous avons ainsi pu insérer cette démarche dans chacune des recommandations destinées à nos clients. Générer de l’émotion, c’est une science !

 

 

Avez-vous un exemple à nous citer ? 

 

Notre savoir-faire, c’est de créer des dispositifs de Brand Content qui racontent des histoires, qui passionnent les publics pour que les particuliers s’engagent pour une marque.

 

La campagne « Drive Your Adventure » pour le Groupe WeVan est un exemple parfait de notre expertise, elle a d’ailleurs été récompensée de plus d’une dizaine de Grands prix et trophées depuis 2 ans.

 

WeVan, startup de location de Vans aménagés en France que nous accompagnons en communication depuis leur premier jour, est devenue au fil des années le leader du secteur avec plus de 250 véhicules et 15 agences physiques.

Pour amorcer leur développement en Europe ils nous ont demandé de leur inventer une campagne « out of the box » : « Drive Your Adventure » est née sur une idée folle, faire gagner à un équipage suite à un concours en ligne un tour d’Europe en Van de 6 mois entièrement payé par la marque !

 Drive your adventure

Le groupe a eu l’audace d’accepter et le succès fût palpable immédiatement puisque nous avons reçu plus de 3500 dossiers de candidatures en quelques semaines, des millions de contacts sur les réseaux sociaux pour suivre l’aventure en live pendant 6 mois, et à la clé un superbe livre de l’aventure de 340 pages que nous avons réalisé aux éditions La Martinière, classé n°1 des ventes Amazon depuis sa sortie nationale, et écoulé à plus de 14.000 ex.


Un vrai cas d’école de Brand Content éditorial, mêlant le digital à l’évènementiel, pour lequel nous avons même transformé notre client en éditeur.

 

Un succès business également, puisque le chiffre d’affaire du client a augmenté de 20% suite à l’opération.

 

Une campagne d’ailleurs renouvelée cette année avec le soutien de Mercedes-Benz, qui donnera lieu à l’édition d’une suite à cet ouvrage.

 

Je suis très fier d’avoir été récompensé en 2018 de deux prix TOP/COM Consumer pour cette campagne, aux côtés d’un troisième trophée pour notre autre projet phare de consumer magazine européen pour la chaîne hôtelière japonaise Hoshino Resorts. D’autant plus fier que l’ISCOM est un partenaire important de cette cérémonie, j’ai été très ému par les mots du jury à mon attention.

 

 

Quels sont vos conseils pour les étudiants de l’ISCOM ? 

alexandre alloul 

Il faut vivre pleinement et garder les pieds sur terre ! Soyez observateur des situations et des petits moments de votre quotidien, de l’attitude et du comportement des gens autour de vous.

 

La communication c’est aussi de la sociologie et cela passe par une curiosité permanente, une observation fine du monde qui vous entoure, dans sa simplicité et sa complexité. Il faut voyager et s’intéresser aux autres, c’est la clé.

 

Les bons communicants sont ceux qui ne s’ennuient jamais en faisant la queue ou dans le métro, car l’attente en écoutant et observant les autres est une source infinie d’inspiration.


Je le dis souvent à mes clients : pour être passionnant, il faut être passionné.