Maud Charon, Service Volontaire Européen, ISCOM 2010

Mes années ISCOM : "Un travail en groupe formateur...Tous les métiers de la communication approchés"

De nombreux jeunes diplômés sont tentés par une expérience internationale et par l'apprentissage du management interculturel. Maud Charon, diplômée ISCOM en 2010, a choisi de s'orienter vers un Service Volontaire Européen. L'objectif de ces misisons réservées aux moins de 30 ans : se mettre au service d'un projet d'intérêt général en Europe.

 

Après un baccalauréat littéraire en section européenne, Maud Charon a rejoint l'ISCOM en section Communication Globale des Entreprises et des Marques (COMAL) dans l'optique d'avoir un large aperçu des métiers de la communication.

 

 

Pourquoi avez-vous choisi de faire un Service Volontaire Européen ?

J'ai choisi de faire un volontariat international pour acquérir une expérience à l'étranger.

 

Que faites-vous aujourd'hui ?

Je suis au département international du Musée Anne Frank à Amsterdam ; je gère la communication du département.

 

Quels conseils donneriez-vous à un ISCOMIEN qui aimerait aussi se diriger vers un volontariat international à la fin de ses études ?

Il faut une bonne culture générale mais aussi être curieux ! Enfin, il faut maîtriser l'anglais parfaitement !

 

Et pour réussir sur un poste comme celui que vous occupez actuellement au Musée Anne Franck, quelles qualités faut-il ?

De l'adaptabilité, de la rigueur... et une part de créativité

 

Pour tout savoir sur le SVE, vous pouvez consulter le site de la Maison des Français de l'Etranger

Dernière modification le lundi, 06 décembre 2010 14:37