Basile Viault, Planneur stratégique digital, ISCOM 2013

Basile Viault a intégré l'ISCOM Paris en admission parallèle 3ème année, après un DUT information-communication. Ce passionné de football et de social media est aujourd'hui Digital Strategist au sein de l'agence Ici Barbès (TBWA)...

 

 

 

Pourriez-vous nous décrire en quelques mots votre expérience à l'ISCOM :

J'ai rejoint l'ISCOM Paris en 3ème année car c'était pour moi une évidence : une grande école de communication, implantée et reconnue.
D'ailleurs, j'ai choisi cette école parce qu'elle a fait ses preuves : elle est renommée au sein des agences/entreprises et ses anciens occupent des postes à responsabilités.

 

A propos d'anciens, en quoi consiste désormais votre poste  ?Je suis planneur stratégique digital. Ne vous en faites pas, ma grand-mère me demande tout le temps ce à quoi ça correspond ! C'est un métier qui demande d'être capable de garder une veille exigeante et quotidienne pour toujours réfléchir aux nouveautés qui nous entourent.

 

Quelles sont les qualités pour réussir dans cette fonction à dimension digitale ?

Il faut savoir rédiger rapidement et succinctement, organiser nos idées... et toujours trouver l'insight qui fera la différence. En réalité, il est essentiel d'être malin, ne pas compter ses heures et se débrouiller pour rester toujours créatif.

 

Quelles recommandations feriez-vous à nos étudiants qui souhaitent évoluer en agence conseil ?

Ne comptez pas vos heures, challengez toutes vos idées, créez votre place... et tout ira bien ! Là où je suis, c'est une émulation intellectuelle salvatrice.

 

Que retenez-vous de vos études à l'ISCOM ?

Il y a deux atouts de l'école qu'il faut retenir : premièrement, les intervenants veillent quotidiennement à proposer des formations qui prennent en compte les nouvelles technologies et tendances émergentes. Le second réside dans la capacité à engranger des compétences professionnelles rapidement grâce aux nombreux stages intégrés dans la formation. Je me souviens particulièrement bien des jours de présentations devant des annonceurs / professionnels / professeurs.
Un moment d'adrénaline où ils deviennent spectateurs d'une scène qu'on met un temps fou à filer...
J'aimais beaucoup être à contre-pied et chercher l'idée qui va faire débat.