Iria Siboni-Marques, Directrice associée d'Aressy, ISCOM 1989

Iria Siboni-Marquès (ISCOM 1989) est Directrice associée au sein de l’agence Aressy, la 1ère agence indépendante française exclusivement dédiée au marketing et à la communication Corporate & BtoB...
Découvrez ses conseils et sa vision de l'évolution des métiers de la communication...

 

 

 

 

 

Quel poste occupez-vous au sein d'Aressy ?

Je suis l'une des 3 associées de l'agence Aressy, la 1ère agence indépendante française dédiée à la communication Corporate et BtoB. Dans le cadre des mes fonctions, je prends en charge le marketing de l'agence et son développement new biz. J'interviens aussi auprès de nos clients, que j'accompagne sur leurs enjeux de Responsabilité Sociétale de l'Entreprise (RSE) et sur le déploiement de leur marque à l'international.

 

Quel est votre regard sur l'évolution des métiers de la communication ?Sous l'impulsion du digital, il y a un phénomène d'accélération qui génère un accroissement des innovations. Si les nouvelles technologies sont un formidable levier de développement pour les marques, n'oublions pas qu'elles doivent avant tout être utilisées au service de la stratégie. Bien sûr, je suis ravie de voir que l'on revient à certains aspects qui font l'essence même de nos métiers : nous prenons davantage conscience de l'importance des contenus, de la valeur de la marque ou encore de la nécessité d'être encore plus centré sur son client. En somme, un retour aux fondamentaux de la communication qui me paraît déterminant pour les entreprises.

 

L'international, est-ce le nouvel enjeu des marques ?Oui, d'ailleurs la maîtrise de l'anglais est indispensable dans nos fonctions parce que les marques sont globales. Il faut aussi savoir se nourrir des différences comme des similitudes pour accompagner une marque dans son développement international. D'où la nécessité de comprendre chaque marché, d'analyser les différentes cibles et surtout, de sortir des évidences et des idées reçues.

 

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant ?Pour développer leurs compétences, les étudiants doivent rapidement se confronter aux réalités de l'entreprise, en complément des enseignements théoriques dispensés par l'école.
Mon conseil ? D'être toujours plus ouvert et audacieux, pour produire de nouvelles idées. A l'ère de la frenchtech, de l'innovation constante, de l'esprit startup à la française, nos jeunes ont de formidables opportunités professionnelles s'ils savent faire preuve d'inventivité.