Une école de communication à Strasbourg avec un stage en Allemagne

Angélique Blanco est étudiante en 2ème année en Communication Globale des Entreprises et des Marques (COMAL) à l’ISCOM Strasbourg.
Elle effectue son stage au sein du service communication de l’entreprise Fromi à Kehl, en Allemagne. Elle témoigne aujourd’hui de son expérience au sein d’une société tournée vers l’Europe...

 

 

 

 

 

 


Vous êtes en stage chez Fromi, quelle est la spécificité de cette société ?

Spécialisée dans la promotion de spécialités fromagères traditionnelles, la société a une force de vente implantée dans 10 pays différents et bénéficie d’une puissante notoriété. Fromi a choisi de travailler avec la France pour promouvoir la diversité de ses produits à l’étranger. Des produits de qualité qui ont une histoire particulière avec des ingrédients spécifiques et traditionnels comme la confiture de pain d’épice.

 

Quelles sont actuellement vos missions  au sein de l’entreprise ?Je m’occupe essentiellement de la mise en page des magazines. J’ai aussi réalisé la plaquette de l’entreprise qui servira d’appui aux commerciaux dans leur démarche de prospection. J’apporte par ailleurs des idées nouvelles et un regard extérieur.

 

Votre stage se fait-il entièrement en langue allemande ?

Malgré l’implantation de l’entreprise en Allemagne, je parle essentiellement français ; il m’arrive de devoir rédiger des mails en allemand ou en anglais selon la demande du client. Majoritairement, les salariés de l’entreprise parlent français et ont évidemment d’excellentes notions d’allemand. En ce sens, le changement de culture n’est pas probant, chacun trouve sa place assez rapidement.

 

Que diriez-vous à un étudiant intéressé par le programme franco-allemand de l’ISCOM Strasbourg ?

A l’heure actuelle, pratiquer plusieurs langues est devenu indispensable et surtout un bon moyen de se démarquer de la concurrence. Mon manager, Guillaume Delayé, a souhaité implanter son entreprise en Allemagne car le marché y était très porteur. A la question posée sur l’union franco-allemande et le développement d’un programme franco-Allemand à l’ISCOM Strasbourg, il y répond plus que favorablement !