Rencontre avec Agathe Demnard, gagnante de l'Imagine Cup 2012

Agathe Demnard est étudiante en 3e année à l’ISCOM Toulouse, en spécialisation Communication Globale des Entreprises et des Marques.
Aux côtés de trois étudiants d’Ingésup Toulouse, elle remporte dans deux catégories le concours Imagine Cup, organisé par Microsoft.
Aujourd’hui, Agathe revient sur son parcours et présente le projet Capstreet...

 

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à intégrer un cursus en communication ?

Après mon baccalauréat scientifique option bio, j'ai voulu intégrer l’ISCOM car le cursus était en accord avec mes aspirations ; j’avais envie de suivre une formation en communication centrée à la fois sur les acquis théoriques et professionnels.
J’ai choisi la spécialisation Communication Globale des Entreprises et des Marques pour son aspect pluridisciplinaire.

 

Comment vous est venue l'envie de participer au concours Imagine Cup ?

Comme le monde du web est en pleine expansion, j'étais curieuse d'en savoir plus et de découvrir ses différents aspects. L'Imagine Cup peut être un tremplin pour l’avenir et Microsoft est une belle entreprise. Pour ces raisons, lorsque l'on m'a proposé de m'intégrer à une équipe, j'ai tout de suite sauté sur l'occasion !

 

De quelle manière s’est constituée votre équipe pour Imagine Cup ?

En 2011, j'avais déjà participé à l'Imagine Cup dans la catégorie WindowsPhone7 grâce à un ami qui cherchait une graphiste pour son application ;nous avions remporté la médaille de bronze. Par l'intermédiaire de ce projet, j’ai ensuite été sollicitée par une autre équipe pour participer au concours Imagine Cup 2012.
Nous sommes quatre dans l'équipe : Anthony et Arnaud sont nos développeurs, Franck s'occupe des relations publiques et des partenariats et moi j’ai en charge le design, l'aspect visuel et la communication de Capstreet. J'ai par exemple créé le logo, l'ergonomie du site,...
Nous sommes aussi conseillés et accompagnés par Camille.

 

Pouvez-vous nous parler de Capstreet ?

Capstreet est une application qui propose une solution d'aide au déplacement pour les personnes à mobilité réduite (handicap, personnes âgées, poussettes etc..)
Via l’application, nous proposons des itinéraires adaptés en fonction du degré de mobilité des utilisateurs, à la fois des itinéraires piétons ou dans les transports en commun. Ainsi Capstreet permet d'éviter les passages inaccessibles et facilite les déplacements.
Parallèlement, l’application offre des informations d'accessibilité sur les lieux que les utilisateurs souhaitent fréquenter (ascenseur, toilettes accessibles, etc..)

 

Vous avez gagné dans deux catégories, quelles sont les prochaines étapes ?

En effet, nous avons gagné la médaille d'or dans les catégories Open Data et Software Design.
Dans la catégorie Open Data, le parcours s'arrête en France. Mais dans la catégorie Software Design, qui est la catégorie "reine" de l'imagine Cup, notre victoire à la finale française nous permet d'accéder à la finale mondiale qui se déroulera début juillet, en Australie.
Nous allons encore beaucoup travailler et serons accompagnés par un coach de chez Microsoft, pour pouvoir prétendre à une victoire mondiale.

 

Quels sont vos projets pour la suite ?

J'ai réalisé mon dernier stage dans l'agence TBWA\Paris en tant qu'assistante de directeur artistique. Je m'installe à Paris l'an prochain pour ma 4ème année à l’ISCOM.
Pour l'instant, je suis concentrée sur l'Imagine Cup et sur l'Australie. Nous avons encore beaucoup de travail à fournir. Mais gagner la finale Mondiale de l'Imagine Cup serait l'aboutissement d'un beau challenge !

 

Que vous a apporté cette expérience ?

C'est un beau projet et une superbe expérience tant au niveau humain que professionnel : j’ai rencontré des personnes enthousiastes et passionnées.
Notre application peut aider un grand nombre de personnes et c'est très touchant d’avoir les témoignages de personnes à mobilité réduite qui nous encouragent à développer notre projet. Et puis grâce à cette expérience je développe aussi mon réseau chez Microsoft, ce sera peut-être un atout pour mon avenir.
Enfin, j’apprécie de découvrir un monde que jusqu’alors je connaissais peu : le monde du web.