Mon stage de communication à Séville : Carla, étudiante à l'ISCOM Rouen

Carla, étudiante en 3ème année en Communication globale des entreprises et des marques à l’ISCOM Rouen, est à Séville pour son stage de 6 mois au sein de la start up OBLUMI. Une expérience qui lui donne l’occasion de participer à la dynamique de l’entrepreneuriat espagnol...

oblumi-rouen

Pourquoi avez-vous choisi de faire votre stage en Espagne ?

Avant d’intégrer l’ISCOM Rouen, j’ai fait une licence en Humanités et Monde Contemporain et dans le cadre de ce cursus, je suis partie en Erasmus à Séville. Je suis tombée sous le charme de cette ville et de sa culture, j’en parlais toujours beaucoup autour de moi. Une de mes amies m’a dit : « Si tu aimes tant l’Espagne, cherche un stage en Espagne »…Ce que j’ai fait !

 

Quelles sont les démarches que vous avez entreprises ?

Je n’avais ni relation, ni contact privilégié, j’ai donc cherché sur Internet sur les pages google Spain. C’est Spain Internship, un intermédiaire espagnol entre les entreprises et les stagiaires, qui m’a mis en relation avec la start up OBLUMI au sein de laquelle je fais actuellement mon stage.

 

Quel a été le processus de recrutement ?

Internship m’a fait passer un premier entretien en espagnol et en anglais par Skype puis a transmis ma candidature à OBLUMI qui m’a contactée très vite. Le dirigeant m’a laissé 24h pour réfléchir à la stratégie que je pourrais mettre en place pour développer la start up en France. Je devais lui proposer ça sous la forme d’une vidéo. J’ai livré à temps et mes idées ont intéressé puisque ma candidature a été retenue.

 

Pouvez-vous définir en quelques mots l’activité d’OBLUMI ?

OBLUMI est uns start up espagnole qui a créé un thermomètre digital par infrarouge connecté. L’application permet notamment de suivre et partager à distance la température de ses enfants, calculer en fonction de leur profil les doses médicamenteuses, alerter pour les prises de médicament…Aujourd’hui c’est le seul thermomètre digital par infrarouge sur le marché à avoir autant de fonctions.

 

Quelle est votre mission au sein de cette start up ?

Je suis chargée du marketing, de la communication et de l’événementiel pour la France…Je suis la seule française au sein de l’équipe donc je suis vraiment responsabilisée et j’ai une grande liberté d’action.

 

Vous avez rejoint OBLUMI depuis à peine 2 mois…Avez-vous déjà quelques réalisations à votre actif ?

J’ai contacté de nombreux bloggeurs influents en France dans les domaines de la santé et du digital et j’ai déjà un certain nombre de retours. J’ai obtenu des articles « test produit », j’ai mis en place un concours avec un bloggeur qui permettait de gagner le thermomètre Oblumi tapp ; cette opération a généré plus de 400 likes en une heure sur notre page facebook ! J’ai sélectionné des salons professionnels à Paris auxquels nous allons nous rendre prochainement ainsi que des événements internationaux comme la Connected Conference. Je suis également en charge de traductions et du community management, j’alimente les comptes de nos réseaux sociaux et je participe à la newsletter pour fidéliser notre communauté d’utilisateurs. Et puis, comme je m’intéresse beaucoup à l’alimentation, j’ai lancé un rendez-vous mensuel, le « healthy Oblumi’s Brunch » auquel nous invitons les collaborateurs mais aussi tous nos partenaires.

 

Avez-vous noté dans la façon de travailler des spécificités liées à la culture espagnole ?

D’une manière générale, Il y a une grande ouverture à toutes les cultures ; moi-même, je travaille avec une moldave-italienne et la plupart des personnes que je rencontre ont déjà vécu à l’étranger. Il y a aussi une envie d’innover qui stimule, qui pousse à aller de l’avant. Même le Startup Weekend Sevilla a été très différent de celui que j’avais fait en France, il y a un partage incroyable, c’est très agréable !
Pour ce qui est du quotidien, la grande spécificité espagnole, c’est le rythme de la journée… On commence à 8h30, on fait une pause petit-déjeuner à 10h et on ne déjeune pas avant 14h30 !

 

Enfin, quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent, comme vous, faire leur stage à l’étranger ?

Chercher des offres sur le net et plus particulièrement sur les pages google du pays qu’on cible …Il y a des opportunités pour ceux qui sont motivés ! Anticiper au maximum son départ pour bénéficier des bourses du programme Erasmus + qui soutient les étudiants en stage à l’étranger . Et concernant le logement, il n’y a rien de mieux que la coloc pour rapidement connaître du monde et pratiquer la langue. Pour le reste, il ne faut pas avoir peur, il faut se lancer !