Spin Awards à Amsterdam : 3 étudiants de l’ISCOM Paris sélectionnés

Antoine, Yann et Théo, étudiants en 4ème année à l'ISCOM Paris, ont participé aux Spin Awards, le concours  dédié à la créativité digitale du 19 au 22 avril 2016.  Arrivés en 4ème place de cette compétition internationale, catégorie Young Talents, ils reviennent sur cette expérience...

Rencontre avec Antoine Aulagner, Théo Berdrin et Yann Moszynski, étudiants en Communication et création numérique.

Pouvez-vous nous parler des Spin Awards ?

Pour faire court, les Spin Awards sont les Lions de Cannes des Pays-Bas : le grand évènement qui récompense les campagnes de communication les plus créatives. C'est donc la grande messe annuelle des agences de publicité néerlandaises et une énorme opportunité pour un étudiant d'y participer. Les organisateurs souhaitaient internationaliser la catégorie Young Talents de la compétition. Cette catégorie récompense les étudiants qui cherchent à mettre en œuvre les idées les plus créatives, qu'elles soient un concept ou déjà une start-up montée en parallèle des cours. Nous avons donc eu l'honneur, avec une équipe de Manchester et une autre de Copenhague, d'en être les premiers participants internationaux !

 

En quoi consiste votre projet ?

Il s'agit d'une application d'accès aux secours capable de contrer les problèmes de méconnaissance des numéros en les centralisant, capable aussi de faciliter les échanges avec les secours en transmettant automatiquement nom, géolocalisation et antécédents médicaux, et qui permet aussi de délivrer des messages du gouvernement à la population en cas d'évènement majeur.

 

Comment vous venue cette idée ?

Notre concept est apparu comme une évidence après le 13 novembre. Aujourd'hui, l'accès aux services d'urgence est obsolète, les trois numéros d'urgence souvent méconnus et les centres d'appels sont saturés par des blagues de mauvais goût. C'est pourquoi nous avons eu l'idée de nous servir d'un outil qu'aujourd'hui une grande majorité de français utilisent : le smartphone.

 

Sur place, qui était votre mentor pour les sessions de coaching ?

Nous avons bénéficié de l'aide et de l'expertise de Helga Voogd, co-fondatrice de l'agence "Van Santen Netwerk". Ses conseils étaient précieux, notamment lors de la préparation du pitch.

 

Qu'ont pensé les jurys de votre projet ?

Nous avons eu des retours très clairs et très constructifs de la part du jury des Spin Awards après l'annonce des résultats. Et si nous n'avons pas remporté de prix, c'est pour une raison très simple : les problèmes que nous soulevons ont déjà été résolus il y a longtemps aux Pays-Bas.
Mais nous sommes bien loin de regretter cette expérience, au contraire !

 

Justement, que gardez-vous à l'esprit suite à votre participation aux Spin Awards ?

Cette semaine a démontré à quel point une idée peut être puissante et fédératrice. Les professionnels que nous avons rencontrés ont été très enthousiastes en découvrant notre projet et plusieurs nous proposent de rester en contact avec eux pour travailler ensemble à l'avenir. Cet évènement a été une superbe opportunité de networking. Nous avons énormément appris, et désormais nous poursuivons notre projet avec de nouveaux soutiens.
Et nous pouvons maintenant compter sur des contacts chez T-Mobil ou encore Microsoft...
C'est gratifiant de voir jusqu'où nous avons pu aller, grâce au soutien actif de l'administration et de nos professeurs.