3 choses à savoir pour créer son entreprise

Aujourd'hui, l'entrepreneuriat est accessible à tous et en particulier aux étudiants. Fabien Canitrot, conseiller en création d'entreprise au sein de la couveuse Astrolabe Conseil, intervient à l'ISCOM Paris dans le cadre du programme Test and Start. "L'échec ne doit plus faire peur." Découvrez ses conseils...

 

 

 

 

 

 

Quelles sont pour vous les qualités à développer pour réussir à entreprendre ?

Je suis enthousiasmé par la méthode Lean Startup, alors j'ai 3 conseils.
Mon 1er conseil, c'est de dire, sortez de votre bureau ! Allez voir vos clients, pensez à aller sur le terrain.
Mon 2ème conseil, c'est d'être accompagné. En d'autres mots, il faut être capable de partager son projet, d'en parler autour de soi sans avoir la crainte que d'autres s'approprient l'idée.
Enfin, mon 3ème et dernier conseil, c'est de rester dans une courbe itérative. En réalité, ne pas avoir peur de l'échec. Car pour arriver à un projet viable, il faut parfois se lancer vite.

 

Que diriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans l'entrepreneuriat ?

Pour se lancer dans la création d'entreprise, il n'est pas forcément obligatoire d'avoir beaucoup de moyens. Aujourd'hui, on peut faire quelque chose de solide grâce aux nouveaux services fournis gratuitement. Désormais, on peut même créer plusieurs startups en parallèle. Je crois que l'échec ne doit plus faire peur. La plupart des entrepreneurs ont déjà échoué au moins une fois, deux fois...voire plus. Et il faut aussi se dire que 2/3 des entreprises ont évolué avant de trouver le meilleur modèle.
Alors soyez flexible, de façon à vous transformer pour réussir.

 

La startup de 2016 sera-t-elle 100% digital ?

Le digital a le vent en poupe parce que les financements vont dans ce sens : les business angels aiment l'innovation, notamment celle liée aux technologiques numériques. Le volet digital est aujourd'hui incontournable. Lorsqu'on crée son entreprise, il faut un site web, des applications. Pour autant, la création d'entreprise n'est pas nécessairement liée au digital : on peut tout à fait être innovant en lançant un projet relatif à l'alimentaire ou au co-voiturage par exemple.

Zoom sur le programme Test & Sart
Développé en partenariat avec l'Union des Couveuses d'Entreprises, le parcours Test and Start vise à sensibiliser les étudiants de l'ISCOM Paris à la création d'entreprise.
Fabien Canitrot intervient sur ce programme, accessible aux étudiants porteurs d'un projet de création d'entreprise.
Quel est votre rôle au sein du programme Test and Start développé à l'ISCOM Paris ?"J'interviens sur la 2ème étape du parcours. Au sein de la couveuse Astrolabe Conseils, nous accompagnons les projets sélectionnés avec des ateliers et des formations concrètes. Les étudiants intégrés à la couveuse seront choisis en amont par un jury. Leur point commun ? Ils auront déjà un projet relativement avancé et des clients. En effet, le principe de la couveuse, c'est aussi de pouvoir facturer ses prestations sans pour autant être immatriculé."