Zoom sur le stage de Fanny, community manager au parlement européen

A 19 ans, Fanny Delannoy est étudiante en 2ème année à l'ISCOM Strasbourg. Après 3 mois passés au cœur de l'Europe, Fanny revient sur son stage en tant que Community Manager au siège du Parlement Européen à Strasbourg...

parlement-iscom

 

Pourquoi avez-vous choisi de faire votre stage au Parlement Européen ?

Je me suis rapprochée du Parlement Européen et de l'Europe plus généralement, il y a un an lors de l'événement "European Youth Event ".
C'était un événement qui rassemblait plus de 5000 jeunes Européens à l'occasion de la Fête de l'Europe, le 9 mai mais aussi un événement pour communiquer sur l'importance des élections européennes 2014. Tout était organisé au Parlement Européen à Strasbourg et j'y ai participé en tant que bénévole. C'est durant cet événement que j'ai trouvé mon stage de fin de 1ère année, au Centre Européen de la Consommation qui se trouve à Kehl en Allemagne.
J'ai passé tout mon été à apprendre à communiquer au niveau européen, à être ancrée dans les problématiques européennes et j'ai eu l'occasion de participer au lancement d'une application mobile au Parlement Européen, avec des députés et le Commissaire à la protection des consommateurs... c'est vraiment là que je me suis dis : mon prochain stage, ce sera ICI et nulle part ailleurs !

Être community manager : gérer des pages avec des milliers d'abonnés... Qu'est-ce que ça fait ?

Au début, ça fait peur ! Je relisais au moins 30 fois mes posts avant de cliquer sur "Publier", une petite faute peut très vite faire le bad buzz vu le nombre d'abonnés et la notoriété du Parlement. Il faut savoir rester neutre, ne pas prendre de parti en rédigeant un message, même quand il s'agit d'un sujet sensible, être concis tout en sachant faire passer l'information principale. Après, ça rend dingue : toujours sur la page à être à l'affût du moindre commentaire, à compter le nombre de "J'aime"...
Mais au final, ça m'a vraiment passionné ! J'étais en charge de Facebook, Twitter, Instagram et Youtube donc je jonglais entre des réseaux sociaux différents, aux codes différents et aux communautés très différentes également. J'avais carte blanche au niveau de la créativité donc je me suis éclatée. Même si c'est une page institutionnelle... on a le droit de faire des « blagues » et de communiquer sur un ton plus léger !

Comment avez-vous vécu les relations multiculturelles ?

C'était vraiment enrichissant. Dès mon 1er jour, j'ai rencontré une Espagnole, une Hongroise, une Autrichienne, une Roumaine, une Portugaise, une Italienne, une Allemande et une Belge... j'ai vraiment eu un accueil 100 % européen ! Parmi les stagiaires, j'étais la seule Française donc c'était assez drôle d'entendre les clichés qu'ils ont sur la France et sur notre mode de vie. J'ai appris à travailler avec une Espagnole très tactile et très dynamique mais aussi avec une Hongroise plutôt réservée, assez stricte et très sérieuse. Il y a ceux qui carburent aux pauses café et ceux qui ne décollent pas leur nez de l'écran pendant 8h. Au final, je pense que ça rend le travail encore plus intéressant, nous avons des points de vue différents et ça nous permet de créer des choses qui sortent de l'ordinaire. C'est une atmosphère de travail très ouverte, tout le monde est à l'écoute de l'autre et en plus... c'est vraiment génial de parler du "franglais " à longueur de journée !

Cette expérience influe-t-elle sur votre projet professionnel ?

J'avais déjà en tête de m'orienter vers la communication institutionnelle après mon stage au Centre Européen de la Consommation, je pense que mon expérience au Parlement européen n'a fait que confirmer mon choix. J'ai observé le fonctionnement d'une institution européenne, je vais essayer d'intégrer une institution nationale pour mon prochain stage pour voir comment la communication fonctionne au niveau d'une institution française. Mais je ne sais pas encore où tenter ma chance ! Au niveau de mes études de communication, je continue en communication globale en 3ème année à Strasbourg et vais me spécialiser en 4ème année, certainement tenter la   mais c'est encore un projet à peaufiner... avant, je vais déjà terminer ma 2ème année !

Que retenez-vous de ce stage en community management au parlement européen ?

Le meilleur moment de mon stage ? Quand j'ai rencontré Martin Schulz, le Président du Parlement Européen. On a réussi tant bien que mal à décrocher un rendez-vous avec lui, dans son bureau au 15ème étage du Parlement Européen ! C'est un homme très sage, ouvert, curieux et vraiment drôle, qui est toujours en faveur des jeunes et de leurs idées. J'étais plutôt fière qu'il m'adresse la parole en me disant que les stagiaires de 19 ans étaient rares au Parlement Européen et qu'il était épaté de mon niveau d'anglais... pour une Française ;-) !