Actualités / événements


ISCOM - Actualités / événements

Sabriye, étudiant en 3ème année à l’ISCOM de Rouen nous parle de son stage au sein de l’agence Publicis Istanbul.

Charlotte, 25 ans, est diplômée de la promotion 2017 de l’ISCOM Lyon. Après ses études, elle s’est envolée pour l’Australie. Elle finit actuellement un MBA à Southern Cross University, une prestigieuse université australienne située en Nouvelle-Galles du Sud. Elle a accepté de répondre à quelques questions.

 

 

Australie_voyage_plageQuel est votre parcours ? 

 

Après 4 ans d’études à l’ISCOM Lyon, je suis partie vivre à Sydney en février 2018 avec un visa working holiday afin de préparer, durant 3 mois, l’examen IELTS, dans le but d’intégrer une université australienne. Une fois l’examen en poche, j’ai décidé de repousser ma rentrée universitaire à février 2019 au lieu d’octobre 2018 pour profiter pleinement de la fin de mon premier visa. Après avoir voyagé et travaillé en Australie durant un an, j’ai commencé mon Master of Business Administration en février 2019, qui se terminera en juin 2020. Je compte rentrer en France en juillet afin de trouver un travail, dans le but de repartir à l’étranger d’ici 2 ans, au Canada ou Japon.

 

 

 

Comment se déroulent les cours à l'étranger ? Australie_voyage_ville

 

On a beaucoup moins d’heures de cours comparé à la France : lors de mon premier semestre à Southern Cross University, j’avais cours seulement 4 heures par semaine, 2 heures par matière. Mais on se rend vite compte que c’est énormément de travail par soi-même. En effet, nos tuteurs attendent de nous que l’on prépare nos cours avant nos classes, et surtout que l’on comprenne le contenu donné. On doit rendre en moyenne 3 devoirs notés par matière, plus les examens à chaque fin de session. Alors qu’en France : on va étudier un chapitre sur plusieurs semaines, dans mon université 1 chapitre = 1 semaine. On a beaucoup d’informations à digérer en même temps, et sur une période courte.

 

 

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer ?

 

Personnellement, je n’ai pas rencontré de difficultés d’intégration car cela faisait une année que j’habitais en Australie. Je pense que le plus compliqué a été le fait d’être aussi loin de mes proches, et la pression universitaire au début de mon parcours. 

Australie_voyage_point_eau

 

Quelle est votre plus belle découverte ?

 

Après 2 ans et demi en Australie, il m’est impossible de choisir un seul souvenir. Chaque moment a été différent et a son importance. Les différentes rencontres avec des personnes venues du monde entier, les paysages à couper le souffle, la plage à 5 minutes à pied de chez soi... Néanmoins, mon arrivée en Australie et à Sydney restera un de mes plus beaux souvenirs ici : se dire « ça y est, je l’ai fait », c’est extraordinaire comme sentiment.

 

 

Avez-vous uconseil pour ceux qui aimeraient tenter l’aventure ?

 

Just do it! Rien ne vous en empêche, vraiment. Si vous voulez le faire, si vous voulez partir, faites-le. Ne vous trouvez pas d’excuses, ne repoussez pas, car vous finirez par vous réveiller dans 10 ans sans avoir eu la possibilité de le faire.

 

 

Australie_Voyage_Sydney

Dans le cadre du module de Missions Professionnelles, des étudiants de première année s’associent à  POZ Music pour réaliser des actions de communication.
Merri, Président de Poz Music nous raconte l’histoire de l’association et l’objectif de sa collaboration avec l’ISCOM Rouen.

A l’occasion de la journée de l’environnement, le vendredi 5 juin, l’ISCOM Lille vous présente sa participation au combat vers un monde plus vert. 

Pour la troisième année consécutive, Sophie Lussiez, intervenante à l’ISCOM Lille et Directrice de clientèle chez Oxygen RP a animé le challenge de communication de crise des étudiants de 4èmeannée accompagnée de Claude Richard, également intervenant et gérant de la société Crescendo.

Le cours de rhétorique, mis en place depuis la rentrée 2019 auprès des premières années de l’ISCOM a permis aux étudiants de se rendre à la Croisée des Talents, le plus grand concours européen d’éloquence et de management. Découvrez les témoignages de Julien Guerrand (responsable pédagogique Y1) Eliott Nouaille, (professeur de rhétorique) et des étudiants qui ont participé à cette aventure.

Dans le cadre de sa 3e année à l’ISCOM Toulouse, Lucie a opté pour l’échange académique. Aujourd’hui étudiante dans l’une de nos universités partenaires à Tilburg, aux Pays-Bas, elle nous relate son expérience !

Elisa et Caroline se sont rencontrées à l’ISCOM Toulouse. Depuis 2 ans maintenant, elles se sont lancées dans l’entrepreneuriat et collaborent ensemble au nom de Luna, une agence de communication qu’elles ont créée.

Anne et Hugo, deux étudiants de 5ème année à l’ISCOM de Montpellier, ont créé MANA Agency, une agence de communication 360 vouée à l’e-sport.

Johanna et Julie ont intégré la 4ème année en admission parallèle à l’ISCOM Rouen, elles reviennent sur leur année en école de communication.

La campagne BDE de l’ISCOM Lille a bien eu lieu, mais digitalement ! Deux listes se sont affrontées à coups de live Instagram, rallyes digitaux et contenus en tout genre.

Comme tous nos étudiants, Sarah suit ses cours à distance depuis le début du confinement. Venez découvrir son quotidien en tant qu’étudiante en première année à l’ISCOM Paris.

De la 1ère à la 5ème année, les compétitions font parties intégrantes de la scolarité de nos Iscomiens. 4 alternants de 5ème année et 3 coachs témoignent.

L'ISCOM propose de rejoindre ses formations en communication en admission parallèle en 3ème année. Des étudiantes racontent leur intégration à l'ISCOM !

Nos étudiants de 3ème et 4ème années sont actuellement en stage pour une durée de 4 à 6 mois. Amance, Simon, Elise et Eva nous partagent leur expérience enntre télétravail et confinement.

Manon, étudiante en 3ème année à l’ISCOM de Rouen nous raconte sa recherche de stage et son expérience à Berlin.

Comment les intervenants s'organisent pour poursuivre un enseignement à distance ? Antoine SCHAMING, intervenant en marketing à l'ISCOM Strabourg, nous partage son expérience.

Dans une période inédite, les étudiants de l'ISCOM Toulouse se sont lancés dans la création d'un blog où des astuces pratiques sont partagées.

Compétition phare de l’ISCOM de Rouen, retour sur les 24h créa organisés, cette année, avec Santé publique France.

Pour les étudiants qui souhaitent se réorienter, l'ISCOM propose une rentrée décalée au mois de janvier. Zoé raconte son intégration à l'ISCOM grâce à ce dispositif spécial !

Sarah, étudiante à l'ISCOM, vous raconte les missions de son stage en tant que concepteur-rédacteur chez Publicis Sapient pendant le confinement.

Le conseiller en formation tient un rôle fondamental auprès des étudiants puisqu'il les guide et les oriente dans leur carrière. Rencontre avec Vincent LOYER, en charge du pôle Carrières et relations entreprises à l'ISCOM Lille.

Livia, étudiante en 3ème année en Communication Globale des Entreprises et des Marques à l’ISCOM Rouen nous raconte son stage au Canada !

Intervenante depuis plus de 3 ans, Christel Exner raconte comment elle a organisé son quotidien à distance avec les étudiants dans cette période de confinement.

Clara, étudiante de 4ème année en spécialité "Marketing et Publicité" a choisi d’effectuer son stage de 6 mois aux États-Unis. Elle nous raconte son expérience en communication à Orlando en Floride.

Adaptation des contenus, nouvelles relations avec les étudiants, aménagement des emplois du temps... les intervenants de l'ISCOM racontent comment se déroule l'enseignement à distance depuis le confinement.

Durant cette période de confinement, les étudiants de l’ISCOM suivent leurs cours à distanceIls nous partagent leur expérience !

Après des études universitaires, Candice a intégré l'ISCOM en 4ème année. Pour sa dernière et 5ème année, elle réalise son alternance chez Decathlon en tant que community manager. Zoom sur son expérience !

Baptiste Delattre, étudiant en 4ème année à l’ISCOM Lille en spécialité "Créa360", nous parle de son stage à Shanghaï en tant que directeur artistique junior chez Orès pendant la crise sanitaire du Coronavirus.