I

Actualité de l'ISCOM Toulouse


Alumni : Isalie Beneditti, Marketing Coordinator chez LALLEMAND, promotion ISCOM Toulouse 2019

Après un parcours atypique et un tour de l'Asie du Sud-Est et de l'Amérique du Sud, Isalie Beneditti,  Alumni de l'ISCOM Toulouse, est aujourd'hui Marketing Coordinator Global au sein de l'unité LALLEMAND Animal Nutrition. Elle nous partage son expérience.

Quel est votre parcours ?


Isalie 2 ConvertImage

Mon parcours est pour le moins atypique. J’ai débuté mes études par 3 années dans le milieu hôtelier (une année de remise à niveau et un BTS Responsable d’Hébergement). Après l’obtention de mon BTS, je me suis dirigée vers un bachelor Marketing et Commerce qui m’a, en quelque sorte, servi de déclic. Je me suis vite aperçue que cette formation manquait de la créativité à laquelle j’aspirais. De plus, à l’occasion de mon bachelor, j’ai réalisé un stage dans une entreprise à Biarritz orienté graphisme et création.

 

Cette expérience professionnelle m’a définitivement convaincue de me rediriger vers une formation plus créative et tournée vers la communication. C’est à ce moment-là que je me suis intéressée à l’ISCOM et que j’ai passé son concours d’admission pour rejoindre la 4e année.

 

Grâce à l’ISCOM, j’ai ainsi pu réaliser un stage long de 6 mois (en 4e année) et une année d’alternance. Pour mon stage de 4e année, je désirais partir à l’étranger, plus précisément, en Australie, le pays de mes rêves ! J’ai donc fait mes bagages et me suis envolée pour 7 mois au pays des kangourous. J’ai rejoint une entreprise qui aménage des véhicules pour personnes handicapées. Une super expérience !

 

Pour ma 5e année, j’ai intégré en alternance la société Eole Consulting. Cela a été un vrai défi pour moi car il s’agissait d’une création de poste et d’évoluer en parfaite autonomie sur toutes les missions de communication. J’ai dû partir de zéro mais j’ai énormément appris. Je peux dire que le challenge a bien été accompli ! A la fin de l’alternance, l’équipe m’a fait une proposition d’embauche. Le poste était prometteur mais j’avais des projets différents pour la suite.

 

Une fois mon diplôme en poche, je m’étais promis de partir faire le tour du monde ! Plusieurs mois de préparation et une alternance plus tard, j’ai navigué vers l’Asie du Sud Est et j’y suis restée 4 mois. Après cette première échappée, je suis partie en direction de l’Amérique du Sud pour la suite de mon périple. 15 jours après mon arrivée, j’ai dû être rapatriée d’urgence en raison de la crise sanitaire qui commençait à frapper le monde entier ! Mes projets ont été écourtés à cause de la crise, mais aujourd’hui, avec le recul, je n’ai aucun regret car je n’aurais certainement pas le poste que j’occupe actuellement sans le COVID.

 

 

Parlez-nous de votre travail et de vos missions

 Capture décran 2021 01 27 à 10.00.24

J’ai été recrutée par le groupe international LALLEMAND, leader mondial dans le développement, la production et la mise en marché de levures, bactéries et ingrédients dérivés. J’officie en tant que Marketing Coordinator Global au sein de l’unité Lallemand Animal Nutrition et je réalise l’ensemble des missions d’un chargé de communication chez l’annonceur : je déploie toutes les campagnes qui ont été décidées par ma hiérarchie.

 

Cela va de la mise en place d’actions de communication digitale, la réalisation de catalogues ou supports print, organisation de séminaires etc. ainsi que le support auprès de nos équipes marketing locales aux quatre coins du monde. Mon champ d’expertise est assez large et ce que j’apprécie le plus c’est de travailler avec les agences de communication que nous sollicitons. Nous rédigeons de nombreux appels d’offres auprès des agences toulousaines (c’est important pour nous de travailler avec des prestataires locaux). A l’ISCOM, nous avons toujours eu l’habitude de travailler en mode agence. C’est très stimulant de passer de l’autre côté, côté « client ».

 

En ce qui concerne mon cadre de travail, je n’observe que des points positifs : LALLEMAND étant un groupe international (canadien), l’ambiance et le management y sont particulièrement bienveillants. Mes supérieurs sont très reconnaissants et toutes les relations toujours humaines. Pour un premier poste, je ne pouvais rêver mieux.

 

 

Comment avez-vous trouvé ce poste ?

 

Quelques semaines après mon retour en France, je me suis donc mise à la recherche d’un travail. Il m’a fallu quelques jours pour digérer la fin précipitée de mon voyage. J’ai donc découvert l’offre sur Indeed et j’ai postulé. Le recrutement en tant que tel a été assez rapide. Après deux entretiens et un petit test, au bout d’un mois, j’ai appris l’heureuse nouvelle.

 

 

Quels conseils apporteriez-vous aux jeunes Iscomiens pour réussir leur insertion ?

 

Le contexte actuel ne s’y prête pas forcément mais je leur conseille vivement de faire des stages à l’étranger ou d’avoir d’autres expériences à l’étranger. En ce qui me concerne, pour tous les entretiens que j’ai passés, mon stage en Australie a toujours retenu l’attention de mes interlocuteurs. L’international devient une exigence pour les entreprises et c’est sur cet aspect-là que les futurs diplômés pourront faire la différence.

 

 

Quels sont les enseignements que vous retenez de l’ISCOM ?

 

Je pense que le plus marquant et enrichissant de mes deux années à l’ISCOM, c’est sans nul doute tous les travaux de groupe. Grâce à l’ISCOM, nous développons un vrai goût pour le travail en équipe que j’exploite au quotidien dans mes nouvelles fonctions.

 

 

Quel est votre meilleur souvenir à l’ISCOM ?

 

J’hésite mais je dirais la remise des diplômes de nos titres « Responsable de communication ». Cela a été l’occasion de retrouver tous mes camarades de 4e année, de partager avec l’équipe l’ISCOM de Toulouse et nos proches. Un évènement chaleureux et familial à l’image de notre campus toulousain dont je garde de précieux souvenirs ! 

Dernière modification le vendredi, 12 février 2021 10:09

ISCOM TOULOUSE

210 Avenue la Tolosane

31670 LABÈGE
France

 

+33 (0)6 70 50 44 25

 

caroline.boue@iscom.fr