Actualité de l'ISCOM Toulouse


L'ISCOM rencontre l'IOT Valley

En octobre dernier, l’IOT Valley a ouvert ses portes aux étudiants de 4ème et 5ème années de l’ISCOM Toulouse.

iot valley iscom

 

Créée en 2011 par 4 entrepreneurs toulousains, dont Ludovic Le Moan, directeur général de Sigfox, l’association IOT Valley a développé un écosystème dédié à l’Internet des objets et au soutien à l’entrepreneuriat.

 

Située juste à quelques pas de l’ISCOM Toulouse, l’IOT Valley rassemble aujourd’hui 40 startups, 20 partenaires grands comptes/ industriels, quelques 700 personnes et s’impose comme la référence européenne en matière d’Internet des objets. Depuis un an, l’IOT Valley propose un programme de formation dédié aux étudiants ou jeunes diplômés qui souhaitent entreprendre, le « DO IT OCRACY ».

 

Quelle que soit la formation d’origine des participants - ingénieurs, communicants ou commerciaaux - ce programme s’adresse à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, avec ou sans idée, avec ou sans entourage. Grâce au « DO IT OCRACY », les jeunes entrepreneurs, avec pour socle commun leur motivation, parviennent à trouver l’idée et à constituer les équipes qui feront les innovations de demain, en accord avec le marché.

 

L’objectif de ces portes ouvertes a donc été de présenter l’entrepreneuriat dans ses tenants et aboutissants aux étudiants.

Welcome Tour IOT 1

 

La visite s’est ouverte sur la présentation de l’écosystème de l’IOT Valley par Marie-Hélène Derros, responsable des relations avec les écoles, et Roxane Régnier, responsable de l’incubateur interne à l’association. Les étudiants se sont donc familiarisés avec l’univers de l’entrepreneuriat qui pâtit encore des nombreux freins qu’on lui associe : tabou de l’échec, crainte d’être asphyxié par l’administration inhérente à l’activité, investissements humain et financier trop importants … les peurs qui encerclent l’entrepreneuriat sont en effet légion aujourd’hui.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la France ne dénombre pour le moment que 2% d’entrepreneurs contre 15% aux États-Unis. Le taux d’intention et l’envie de se lancer ne cessent d’augmenter mais le passage à l’acte reste encore timide. Pourtant, « les vrais freins sont psychologiques » a assené Roxane, qui accompagne tous les jours les entrepreneurs de demain.

 

 

Pour exorciser les peurs, Paul Gély, co-fondateur de la startup Louis, spécialisée dans la conception de meuble en bois écologique et qui affiche un développement exponentiel cette année, a livré son propre témoignage aux étudiants. Un parcours inspirant d’un entrepreneur qui a osé se lancer malgré son jeune âge avec « ses potes de lycée et de l’école d’ingé ». « Oser » lui a plus que réussi puisqu’en seulement 3 ans, l’équipe de Louis n’a cessé de croître, passant de 3 personnes à 14 salariés à temps plein, sans parler du chiffre d’affaires qui est en constante augmentation.

 

Cette matinée d’échanges a été riche en apprentissage pour les étudiants ! Les graines de l’entrepreneuriat semées dans leur tête devraient donner naissance à de belles idées innovantes par la suite ! Affaire à suivre …

ISCOM TOULOUSE

210 Avenue la Tolosane

31670 LABÈGE
France

 

+33 (0)5 61 39 10 99

 

toulouse@iscom.fr