Actualité de l'ISCOM Toulouse


Je travaille en communication pour ma passion, le rallycross

Emilie, étudiante à l'ISCOM, voue une passion sans bornes pour le monde automobile et le rallycross. Elle revient sur son expérience au sein de l’agence londonienne ROOTS Management où elle manage et gère la communication d’une équipe de rallycross, son rêve. 

 

Avant d’aborder votre expérience pro, parlez-nous de votre parcours.

 rallycross-passion

J’ai démarré une première année de licence en biologie afin d’intégrer un master pluridisciplinaire pour devenir professeure des écoles. Cette filière ne me correspondait pas mais déterminée pour devenir professeure des écoles, je me suis dirigée vers l’Université Toulouse en sciences du langage puis sciences de l’éducation.

 

Au cours de l'année, ma passion pour le sport automobile, le rallycross en particulier, a pris énormément de place dans ma vie. J’ai rencontré des personnes travaillant dans ce milieu et j’ai ainsi découvert les métiers de la communication propres à cette discipline. J’ai effectué des recherches et trouvé l’ISCOM, avec une admission à Bac+3. Après mon admission, j’ai choisi la spécialisation « Création et Communication digitale ».

 

Je me suis tournée vers cette option en vue de devenir Social Media manager car j’aime la relation développée avec les fans des disciplines sportives, à travers les réseaux sociaux. J’avais quelques craintes concernant l’entrée directe en 3èmeannée, comme je n’avais pas beaucoup de notions de communication et marketing, mais nous sommes si bien encadrés par l’équipe pédagogique que, finalement, celles-ci se sont vite estompées. Ma troisième année s’étant bien déroulée, j’ai choisi de poursuivre mes études à l’ISCOM, toujours avec l’option digitale. 

 

 

Vous avez fait le choix de conjuguer votre passion pour le rallycross avec vos études, comment avez-vous fait pour obtenir le stage de vos rêves ?

 

Dès mon admission validée, je me suis rapidement mise à la recherche de mon stage. Les places étant comptées dans le domaine du rallycross, surtout pour intégrer les équipes du mondial, j’ai tenté de me faire remarquer dans la discipline. Grâce à un drapeau que j’avais fait circuler sur les réseaux sociaux, j’ai réussi à attirer l’attention d’Andrew Coley (ndlr: présentateur du championnat mondial), à qui j’ai pu exposer mon projet et qui m’a donné de bons conseils lors de la manche mondiale en Espagne.

 

De là, j’ai contacté Arnaud Fontaine, l’attaché de presse national de Lohéac RX, qui a accepté que je sois bénévole pour les réseaux sociaux du championnat mondial de France. Une première expérience enrichissante pour la suite de mon projet professionnel puisque cela m’a permis de rencontrer les fondateurs de Pure Rallycross qui m’ont énormément aidée dans ma recherche de stage afin de contacter les équipes. 

 

À travers les réseaux sociaux, j’ai pu entrer en contact avec Guerlain Chicherit qui montait une toute nouvelle équipe de rallycross privée. J’ai été mise en relation avec Nini Mikolajski, directrice de ROOTS Management International, l’entreprise anglaise de management employée par Guerlain. 

 

Les jours qui ont suivi, je me suis déplacée à Londres pour la rencontrer. Nous nous sommes rapidement entendues lors de l’entretien. Nini est une personne empathique, elle m’a mise en confiance malgré mon stress car je parlais peu anglais. Je suis repartie de Londres avec une réponse positive de sa part, impatiente de démarrer le stage de mes rêves chez ROOTS. 

 

 

Parlez-nous un peu de votre poste et des missions que vous avez réalisées.

 

Mes principales missions sont en lien avec les deux équipes de Guerlain Chicherit : 

 

-       GC KOMPETITION, l’équipe mondiale, pour laquelle je m’occupe principalement des relations publiques et du management des athlètes : base de données des médias, communiqués de presse, invitations, couverture médiatique, plateforme d’informations pour les invités, gérer les invités sur les évènements, goodies, … .

 

-       G-FORS (collaboration entre Guerlain Chicherit et FORS Performance), l’équipe européenne et nationale, au compte de laquelle je suis community manager. Je m’occupe également de la rédaction des communiqués de presse et des couvertures médiatiques. 

 

Mon stage s’étant très bien déroulé au sein de l’entreprise, je continue de travailler à temps partiel pour ROOTS jusqu’au stage prochain. 

 

 

Un épisode marquant dans ce début de carrière prometteur ?

 groupe rallycross

De nombreux moments ont été marquants puisqu’il s’agit vraiment du stage de mes rêves, je ne pensais pas pouvoir intégrer une équipe si rapidement dans ma carrière ! Lorsqu’on intègre une équipe, on tisse des liens forts. On voyage ensemble et on partage tellement de choses que c’est comme une seconde famille.

 

La première course mondiale en Espagne était très excitante, puisqu’un an plus tôt, j’étais encore dans les gradins en tant que spectatrice. C’était l’occasion de voir tout le chemin parcouru et le résultat de tant d’efforts. De plus, c’était la première course de GCK. Nous avons dévoilé les voitures avec leur design final aux fans pour la première fois ce qui a largement contribué à rendre cet instant unique pour toute l’équipe. C’était également ma première course en tant que community manager d’une équipe. J’ai pu prendre mes repères petits à petits dans les paddocks.

 

De ces mois avec ROOTS, je retiens surtout la manche française à Lohéac. Notre équipe étant française et notre principal sponsor présent, c’était l’évènement à ne pas manquer, d’autant plus que quelques jours plus tôt nous avions eu un important changement au sein de GCK.

 

Je n’ai jamais eu autant de responsabilité lors d’un évènement, je courais un peu dans tous les sens entre GCK et G-FORS. Heureusement, j’ai la chance de pouvoir compter sur des collègues toujours bienveillants à mon égard.

 

 

Quels sont vos projets pour les années à venir ?

 

Je continue de travailler pour ROOTS jusqu’au prochaine stage que je ferai à nouveau avec eux, à Londres. L’entreprise et les équipes correspondent vraiment à ma philosophie et ce que j’attends pour ma carrière professionnelle. Travailler avec autant d’acteurs du sport automobile, à l’étranger, est une expérience enrichissante. C’est un métier prenant mais travailler de sa passion n’a pas de prix ! 

 

J’ai réalisé mon rêve en travaillant pour deux équipes de rallycross, maintenant mon but est de rester dans ce milieu. Les possibilités d’évolution sont larges puisque ROOTS est une petite entreprise encore, mais avec énormément de potentiel, j’en suis convaincue. J’ai encore le temps de réfléchir à la suite de ma carrière qui vient à peine de commencer, même si j’ai déjà une petite idée du prochain rêve que je souhaiterais réaliser avec ROOTS… 

ISCOM TOULOUSE

210 Avenue la Tolosane

31670 LABÈGE
France

 

+33 (0)5 61 39 10 99

 

toulouse@iscom.fr