Actualité de l'ISCOM Toulouse


De la communication à la musique électronique : focus sur Hugo

Rencontre avec un passionné de musique éléctronique...

baner dissonance

Hugo, 20 ans et originaire de Madagascar, est en 2ème année à l’ISCOM Toulouse. Fraichement arrivé dans la ville rose, il croise le chemin de Fall Industry, une association qui lui permet de mêler sa passion pour les musiques électroniques et ses études.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Hugo Bessaguet, j’ai 20 ans et j’arrive tout droit de Madagascar où j’y ai vécu 18 ans. Père français, mère malgache, j’ai la double nationalité. Je suis passionné de musique électronique et je compose un peu. Cette passion et ma formation m’ont permis d’avoir la chance d’intégrer une association évènementielle liée à la culture de la musique électronique : FALL INDUSTRY, où j’y suis chargé de communication.


Quel a été votre parcours avant d’intégrer l’ISCOM à Toulouse ?

Je sors d’un bac ES et avant d’intégrer l’ISCOM, j’ai d’abord fait une année en DUT GEA (Gestion Entreprises Administrations). La formation ne m’ayant pas plu, je me suis réorienté vers le monde de la communication.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer une école de communication et en particulier l’ISCOM Toulouse ?

Tout a commencé à Madagascar lorsque j’ai découvert avec des amis le vaste monde de l’électro. M’y passionnant petit à petit et visionnant quotidiennement de nombreuses vidéos de concerts ou de festivals (ex : Boiler Room), j’ai su que je voulais faire de l’évènementiel. Je me suis donc renseigné sur les formations pouvant déboucher sur ce secteur et j’ai découvert l’ISCOM. Les enseignements qui y sont dispensés correspondent parfaitement avec mon projet professionnel.

Comment occupez-vous votre temps extrascolaire ?

Depuis maintenant un peu plus d’un an, je suis membre de l’association FALL INDUSTRY, une association Toulousaine qui vise à organiser des événements liés à la culture de la musique électronique. Aujourd’hui l’association compte 7 membres permanents et pas moins de 40 bénévoles.
J’y travaille tous les jours que ce soit pendant les intercours ou en fin de journée et cela demande une grande organisation personnelle.


De quelle façon avez-vous connu l’association "Fall Industry" et comment en êtes-vous devenu bénévole ?

J’ai connu cette association après m’être rendu à une soirée qu’ils organisaient à la Dynamo avec un de mes artistes techno préféré, Dax J et j’ai eu un véritable coup de cœur. J’ai également eu la chance de pouvoir croiser le président, Gabriel Mathieu, et de partager avec lui mes motivations ainsi que mon projet professionnel. Suite à cela j’ai d’abord été pris en essai 2 mois avant d’intégrer officiellement le cercle actif de l’association.

 

Quelles sont vos missions au sein de l’association ?

Je suis chargé de communication et je m’occupe principalement de la communication digitale. Pour cela, je mets en place des publications sur nos réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. Je mène aussi une réflexion quant à la stratégie de communication à adopter une fois l’événement passé. Il m’arrive également d’utiliser des logiciels pour réaliser des créations numériques telles que des cartes de visite, des montages ou encore la création de GiF. Enfin, je commence peu à peu à m’occuper des partenariats avec les médias presse comme Trax Magazine.

 

Vos études à l’ISCOM Toulouse vous aident-elles sur certaines de vos missions au sein de Fall Industry ?

Enormément ! J’acquiers de nombreuses connaissances à l’ISCOM que je mets en pratique dans mon travail associatif. Je vais prendre comme exemple le graphisme. Je n’aurais jamais pu faire certaines illustrations sans l’apprentissage et l’utilisation du pack ADOBE. Les règles rédactionnelles apprises en cours m’ont également servi à avoir un certain recul sur mes publications. Pouvoir allier passion et études, c’est vraiment plaisant ! Et c’est grâce à la communication.

 

Quels sont les objectifs de cette année 2017/2018 ? Quel est le prochain événement ?

Depuis l’année dernière, l’association a connu une forte croissance qui s’est faite remarquer notamment grâce à l’organisation de l’événement "Dissonance" dans la chapelle des Carmélites, un ancien édifice religieux. Depuis, nous enchaînons les dates dans des lieux atypiques et de renommée comme le Bikini, où a lieu vendredi 27 octobre 2017 notre soirée avec comme line up Regal, Boston 168, Alien Rain et notre résident Tom Baretta.

 

  • PROCHAINS RENDEZ-VOUS ISCOM Toulouse

     

    JOURNÉES PORTES OUVERTES

    Samedi 14 décembre de 10h à 12h30 - Accueil à 10h et conférence à 10h30

    Mercredi 15 janvier 2020 de 14h à 16h30 - Accueil à 14h et conférence à 14h30

    Samedi 1er février 2020 de 10h à 12h30 - Accueil à 10h et conférence à 10h30

     

    S'INSCRIRE AUX JOURNÉES PORTES OUVERTES

     

    CONCOURS

    Mercredi 11 décembre, de 13h30 à 18h30

    Mercredi 8 janvier, de 13h30 à 18h30

    Mercredi 29 janvier, de 13h30 à 18h30

     

     S'INSCRIRE AU CONCOURS

     

ISCOM TOULOUSE

210 Avenue la Tolosane

31670 LABÈGE
France

 

+33 (0)5 61 39 10 99

 

toulouse@iscom.fr