Actualité de l'ISCOM Strasbourg


Manon, alternante en communication chez Lingenheld

Étudiante à l’ISCOM à Strasbourg, Manon a rejoint l’école depuis la 1e année. Aujourd’hui en 5e année spécialisation Influence et Stratégie de l’Événement, elle conclut son parcours étudiant à nos cotés en faisant son alternance au sein de l’entreprise LINGENHELD.

Comment a commencé ton parcours à l’ISCOM ?

 

Au lycée, comme les mathématiques n’étaient vraiment pas mon fort, j’ai choisi de passer un Bac L. Malgré mes lacunes en français, je peux tout de même me vanter d’avoir obtenu une mention ! Après le bac, j’étais un peu perdue et je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire plus tard. Je me suis finalement lancée dans un DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) à Longwy, filière que je n’ai pas aimé et que j’ai abandonné au bout de quelques mois. Pendant une soirée de nouvel an, j’ai fait la connaissance d’un étudiant de l’ISCOM qui m’a parlé de ses études et qui m’a conseillé d’y jeter un oeil. Je me suis finalement inscrite au concours que j’ai réussi. J’étais également accepté à l’ISEG mais, après avoir assisté aux portes ouvertes des deux écoles, mon choix s’est finalement porté vers l’ISCOM. L'école dispose d’une réputation très positive auprès des professionnels et offre la possibilité de faire des stages chaque année ce qui, selon moi, est l’idéal pour apprendre le métier.

 

 

Parle-nous un peu de ton alternance : en quoi consiste ton travail ?

 

J’occupe le poste d’Assistante Communication et Marketing même si je fais principalement de la communication. Je travaille pour le groupe LINGENHELD qui comprend 4 pôles : travaux publiques, environnement, travaux spéciaux (démolition, désamiantage par exemple) et immobilier. J’ai trouvé mon alternance grâce à une amie de mon réseau LinkedIn qui a partagé le post de ma tutrice actuelle mentionnant le recrutement, post qui a fini par apparaitre dans mon fil d’actualité. J’ai alors envoyé ma candidature et ai été prise. J’ai la chance d’avoir des missions très variées et différentes :

  • Communication externe avec les réseaux sociaux, l’a?chage sur les camions et chantiers
  • Communication interne avec le journal interne, les supports de communication pour les collaborateurs, etc
  • Webmarketing, notamment avec la création d’un nouveau site internet pour le pôle immobilier et, bientôt, une refonte du site global du groupe.

Je devais également participer à la mise en place d’événements comme des inaugurations de chantier ou des poses de première pierre mais la situation sanitaire en France en a décidé autrement.

  

Peu de femmes se dirigent vers le secteur du Bâtiment et des Travaux Publiques : comment t’es-tu intégrée dans ce milieu ?

 

Beaucoup de femmes travaillent chez LINGENHELD et, même si on ne s’en rend pas forcément compte, de plus en plus de femmes décident de travailler dans le secteur du BTP,  ce que je  trouve très positif. Bien sûr qu’on m’a fait des remarques, mais personnellement, j’apprécie de travailler dans cet univers plutôt connoté masculin. C’était aussi un vrai challenge pour moi car je n’y connaissais rien. J’appréhendais de ne pas y trouver ma place mais j’ai réussi à m’adapter au domaine. Aujourd’hui, la fenêtre de mon bureau donne directement sur le parking rempli de camions et j’adore ça. Je peux comprendre que ce milieu ne plaise pas à tout le monde mais pour moi, c’est un pari réussi et j’en suis très contente. Grâce à ma tutrice, j’ai pu me rendre sur plusieurs chantiers et observer ce qu’il s’y passe. À présent, j’attends avec impatience les occasions d’enfiler ma veste de chantier et mon casque !

Capture decran 2021 03 23 a 11.33.25 ConvertImage

 

Après 5 ans passés sur le campus de Strasbourg, quels enseignements t’ont le plus marqués ?

 

Ce que je retiens surtout sont les cours de Relations Presse donnés par Sabrina CURTO que j’ai eu depuis la 3e année et qui nous a beaucoup appris. Il y a également Romain CHAVON, professeur en webmarketing : je défie quiconque qui n’aime pas le web marketing d’assister à son cours et d’en sortir sans avoir changer d’avis. Il sait parler aux étudiants et nous motive énormément. J’ai aussi adoré participé aux challenges depuis la 1e année. Il y en a beaucoup et ils ont tous été fort en émotions mais nous ont aussi permis de travailler sur des cas concrets.

 

Des conseils à donner pour la recherche d’alternance ?

 

J’aurais trois conseils à donner :

  • Commencer les recherches le plus tôt possible pour se donner un maximum de chance d’être pris(e) dans l’entreprise de son choix
  • Entretenir ses réseaux, on ne sait jamais ce qu’il peut nous apporter
  • Se permettre d’être exigeant et choisir une entreprise qui nous plait. Une alternance dure un an, ce qui peut paraitre long en fonction de ce qu’on fait, mais cela peut aussi être une porte d’accès vers un emploi.
Dernière modification le mardi, 23 mars 2021 12:05
  • PROCHAINS RENDEZ-VOUS ISCOM Strasbourg

    CONCOURS DIGITALISÉS

    Début des sessions : novembre 2020

    Fin des sessions : août 2021

     

    Mercredi 21 avril de 13h à 18h

    Mercredi 12 mai de 13h à 18h

     

    Vous souhaitez vous entraîner pour votre concours ? Prenez rendez-vous pour un entraînement personnalisé.  

     

    CANDIDATER

     

     

    JOURNÉE PORTES OUVERTES

     

    Journées portes ouvertes organisées en distanciel et en présentiel (présentiel sur rdv)

     

    Mercredi 05 mai à 18h

    Jeudi 27 mai à 18h - Présentation spécialité franco-allemand

     

    S'INSCRIRE

     

    JOURNÉES PORTES OUVERTES NATIONALES

    Découvrez l'ISCOM et ses campus partout en France.

     

    Jeudi 06 mai à 18h

     

    S'INSCRIRE

     

     

    MINI-SALONS DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION

       

    Mercredi 12 mai à 18h - Les métiers de la communication politique et institutionnelle

     

    S'INSCRIRE

     

     

     

ISCOM STRASBOURG

15, rue des Magasins

67000 STRASBOURG
France

 

+33 (0) 3 88 37 59 03

 

strasbourg@iscom.fr