Actualité de l'ISCOM Strasbourg


Mon stage en communication chez ARTE, à Strasbourg

Katharina Walther, étudiante de deuxième en cursus Franco-Allemand raconte son stage de 3 mois au sein du service communication de ARTE, la chaîne de télévision franco-allemande dont le siège est à Strasbourg. Une aubaine pour cette bilingue, férue de culture qui nous raconte son expérience.

 

Quelles étaient les missions de votre stage ?

Stage Arte communication

 

Mon stage était vraiment formidable, mes missions diversifiées, l’équipe très chaleureuse et je me suis vite intégrée ! Je m’occupais principalement des relations presse en lien avec les thèmes “Cinéma” et “Documentaires Culturels”.

 

Mes missions étaient surtout axées autour de la rédaction des communiqués de presse, des réponses aux questions des journalistes, de la rédaction de newsletters et de la gestion des réseaux sociaux.

 

J’ai également pu participer à l’organisation du prestigieux Festival International du Film de Berlin, La Berlinale ! – Le rêve pour moi qui aime plus particulièrement le cinéma ! -

 

L’ensemble de mon travail a été effectué en langue allemande et la langue française était surtout employée avec les prestataires externes à l’entreprise.

 

 

Quel a été, d’après vous, votre atout lors du recrutement ?

 

Certainement ma bi-culturalité : je suis née en Allemagne mais j’ai fait une bonne partie de mes études en France.

 

Je suis aussi passionnée par la culture et j’ai déjà eu plusieurs expériences de stage en communication dans un théâtre en Allemagne et au Festival d’Avignon, ce qui a sûrement permis de démarquer ma candidature.

 

 

Quel est l’apport du cursus Franco-Allemand pour ce stage ?

 

Incontestablement, le management interculturel, qui est non seulement une matière étudiée en classe mais que nous retrouvons à travers les différentes façons de travailler de nos professeurs selon leurs nationalités (Russes, Allemandes, Américaines, Anglaises…).

 

J’ai identifié chez ARTE la même différenciation dans l’appréhension des missions à effectuer, par exemple les équipes françaises et allemandes structurent bien différemment les réunions d’équipe ! Nous devons nous adapter à toutes les façons de travailler.

 

 

Racontez-nous une journée type ?

 

La majorité des salariés de mon service résidant de l’autre côté de la frontière, les horaires sont très flexibles.

 

Mes missions quotidiennes étaient centrées le matin sur les éventuelles modifications des programmes de diffusion de la journée car les journalistes doivent en être informés très rapidement. L’analyse des retombées presse sur mes thèmes cinématographiques a constitué également une activité récurrente.

 

Deux fois par semaine, nous devions également déterminer en réunion les points forts à mettre en avant dans les grilles de programmes à venir.

 

La coordination de communication était essentielle entre les différents services car il y a vraiment beaucoup d’information à gérer.

 

 

Que retiendrez-vous de cette expérience ?

 

Enormément de choses ! J’ai beaucoup appris sur les relations presse, j’ai aussi le sentiment d’avoir enrichi mes compétences rédactionnelles et j’ai incontestablement gagné en confiance en moi ! Par ailleurs, participer à La Berlinale a été une vraie chance pour moi de mieux appréhender l’organisation d’un événement d’une telle ampleur ! Bref, une expérience très riche.

ISCOM STRASBOURG

15, rue des Magasins

67000 STRASBOURG
France

 

+33 (0) 3 88 37 59 03

 

strasbourg@iscom.fr