4 choses à savoir sur la transformation digitale

Retour en 4 points sur laa conférence "digital transformation" animée à l'ISCOM à Paris par Thibaut Brière, Content marketing lead chez Cisco ...

 banner digital transfo

Thibaut Brière, expert en marketing digital, est intervenu lors de la semaine internationale de l’ISCOM Paris pour donner sa vision de la transformation digitale. Des technologies plus accessibles, des nouveaux usages qui changent nos habitudes de consommation, des modes de management plus souples et également l'ère du faire.
Retour sur les grandes mutations induites par le digital.

Des technologies performantes accessibles à tous et partout

Drones, internet des objets, bigdata, réalité augmentée, voitures autonomes… toutes ces innovations et bien d’autres encore montrent à quel point la technologie touche tous les compartiments de notre vie.

La transformation digitale est en marche et ce n’est pas un hasard. Les progrès technologiques fulgurants des 30 dernières années permettent de proposer au public des équipements toujours moins encombrants, toujours plus performants, toujours moins chers. A titre d’exemple, on peut citer le PC portable dont le prix a été divisé par deux en 15 ans et la puissance multipliée par 30 dans le même temps.
Par ailleurs l’accessibilité aux réseaux se généralise même dans les coins les plus reculés de la terre - grâce par exemple aux ballons connectés de Google - et favorise l’hyper connexion des individus.

Une rupture en matière de technologies et d’usages

Désormais tous équipés et connectés, nous vivons, avec la transformation digitale l’avènement d’une nouvelle ère où les innovations en matière de technologies comme d’usages tiennent plus de la disruption que de l’évolution…
En matière de technologies, le bigdata combiné à l’intelligence artificielle permet de tout savoir sur les comportements des consommateurs à tel point qu’Amazon pense pouvoir bientôt prédire les achats de ses clients avant même qu’ils n’aient passé commande. Les objets connectés ne vont pas tarder à révolutionner notre quotidien. Le bouton connecté (dash button) d’Amazon permet, sur simple pression, de se faire livrer un produit bientôt manquant.
En matière d’usages, on voit là aussi de véritables inventions. L’arrivée sur le marché d’acteurs tels que Uber et Airbnb a révolutionné l’expérience client dans des secteurs bien établis comme les taxis ou les locations saisonnières. Blablacar, basé sur la mutualisation des moyens, modifie les habitudes en matière de voyage. Les MOOCS transforment les méthodes d’apprentissage, autonomisent les apprenants.

Les conséquences sur le management des organisations et des projets

L’horizontalisation de l’organisation : la transformation numérique s’accompagne d’une transformation des organisations. Les plateformes digitales engagent une porosité entre les métiers qui communiquent mieux, réagissent plus vite et créent en conséquence de la croissance. La verticalité hiérarchique, les silos, sans disparaître doivent donc se combiner avec un alignement des fonctions, un management plus horizontal.
De l’open innovation à intrapreneuriat: les entreprises traditionnelles, parce qu’elles ont des modes de fonctionnement peu compatibles avec l’innovation, ont pris l’habitude d’intégrer des startup pour révolutionner leurs processus, imaginer de nouveaux produits et services… L’open innovation semble aujourd’hui laisser place à un nouvel écosystème, l’intrapreneuriat. On chercher aujourd’hui l’innovation à l’intérieur plus qu’à l’extérieur de l’entreprise. On donne la liberté à chaque collaborateur d’apporter sa brique, son idée, de faire grandir son projet au sein même de l’organisation. Une évolution possible parce que le développement d’une nouvelle technologie est de plus en plus simple et de moins en moins coûteux.

L’ère du "faire" 

Le monde dans lequel nous évoluons est incertain, mouvant, les ruptures sont devenues si rapides… Difficile dans de telles circonstances de planifier à long terme. Alors plutôt que de s’épuiser en conjectures, en hypothèses, mieux vaut tout de suite faire et expérimenter.
Comme le souligne Tom Chi de Google "thinking is a terrible way to think".
A l’ère digitale, le prototypage est une étape simple et s’affirme même comme une nouvelle approche pour faire progresser son idée.

 

VISITE VIRTUELLE

Découvrez les locaux de l'ISCOM Paris
Visite virtuelle ISCOM PARIS
Visite virtuelle ISCOM PARIS

ISCOM PARIS

4 Cité de Londres

75009 Paris
France

+33 (0) 1 55 07 07 77

 

infos@iscom.fr

 

St Lazare

Auber / Haussman St Lazare