Communication politique : pourquoi s’inspirer du modèle américain ?

En pleine période de primaires américaines, Eileen Horowitz Bastianelli, qui a dirigé la campagne de Democrats Abroad pour Obama, a animé un workshop d’une semaine à l’ISCOM Paris. Découvrez son analyse sur l’impact des médias sociaux pour mobiliser les électeurs installés à l'étranger…

Eileen_Horowitz-_ISCOM

En quelques mots, quel est votre parcours professionnel ?J’ai grandi à Los Angeles et je suis arrivée à Paris en 1988, par passion pour la France et l’audiovisuel.
J’ai travaillé en tant que productrice sur des projets internationaux en télévision dans des groupes comme Canal Plus. Puis je me suis spécialisée dans le conseil et l’accompagnement de grands groupes internationaux dont Orange et BBDO Paris, notamment sur des problématiques digitales et brand content. En somme, l’occasion d’imaginer de nouveaux dispositifs comme des partenariats avec des groupes médias ou des webséries,…
J’ai aussi lancé le pôle Entertainment du groupe Elite, l’agence de mannequin. Et puis au fil des ans, j’ai été rattrapée par mon goût pour la politique !

 

Justement, comment êtes-vous arrivée au sein de Democrats Abroad ?

En 2008, le parti Démocrate m’a demandé de produire une vidéo pour inciter les Américains installés à l’étranger à voter. L’actrice Gwyneth Paltrow a joué dans ce film, qui a eu un vrai impact sur les inscriptions au vote. Fin 2011, j’ai pris conscience que la prochaine campagne présidentielle aux Etats-Unis se jouerait aussi sur le web, tellement les usages digitaux s’étaient popularisés. Alors j’ai lancé une division Social Media pour Democrats Abroad, qui est l’antenne officielle du parti démocrate hors USA. Pour la campagne 2012, en utilisant les plateformes de social media comme Twitter et facebook et en faisant du data mining, nous avons pu créer une vraie communauté, identifier de nombreux américains qui vivaient à l’étranger et nous mobiliser pour les encourager à voter.

En termes de communication politique, est-ce que certaines techniques peuvent être adaptées en France ? Il est impossible de nier les différences culturelles, en revanche oui, des dispositifs de communication similaires peuvent être appliqués. La campagne d’Obama en 2008 a été pionnière en termes de digitalisation, même si aujourd’hui d’autres innovations voient le jour. N’oublions pas que malgré la puissance du digital, le contact humain est loin d’avoir disparu.

 

Vous avez animé un séminaire pour les étudiants en 5ème année International Global Communications. Comment s’est déroulée cette semaine à l’ISCOM Paris ?
Nous avons beaucoup échangé avec les étudiants sur les spécificités du système électoral américain, qui est totalement différent du système français.
Aux Etats-Unis, chaque état a son propre comité. Aujourd’hui, les 7 à 8 millions d’américains qui vivent à l’étranger représentent quasiment le 12ème état en termes d’électeurs. Les étudiants ont eu par exemple des conférences sur le data mining ou encore sur le système électoral américain.
Certains de nos intervenants étaient à l’étranger et nous avons opté pour des visioconférences.

 

Quel était l’objectif de ce séminaire international et politique à l’ISCOM Paris ?Les étudiants devaient travailler sur la stratégie de communication et de recrutement de Democrats Abroad, en prenant bien évidemment en compte les spécificités culturelles de chaque pays. Et c’est là que réside la difficulté : il faut s’adapter aux zones géographiques, aux usages digitaux. Dans certains pays, les accès à Internet sont réduits ou l’usage du mobile est différent. Il est donc important de conjuguer innovation, agilité et créativité pour capter ces électeurs. D’autant plus qu’il existe parfois une déperdition entre ceux qui font la demande pour voter et puis ceux qui votent réellement. Le taux d’abstention reste relativement élevé aux élections américaines.

 

Qu’avez-vous pensé du travail des étudiants ?J’ai été extrêmement impressionnée. D’abord, par leur maîtrise de l’anglais mais surtout, par leur capacité à travailler ensemble, par leur esprit critique aussi. En l’espace de quatre jours seulement, ils ont élaboré des stratégies absolument étonnantes et je dirai même, parfois dignes des grandes agences de publicité.

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune professionnel intéressé par la communication politique ?

J’ai un terme anglais qui me vient à l’esprit : "be bold". Osez, soyez créatif, soyez novateur, soyez humain. Car rien ne remplace le contact humain.

 

Un pronostic pour les primaires ?

A titre personnel, je suis convaincue de la victoire d’Hillary Clinton du côté des démocrates. Chez les républicains, tout est ouvert, peut-être Trump ou un autre candidat mais je ne crois pas à la victoire de Ted Cruz.

VISITE VIRTUELLE

Découvrez les locaux de l'ISCOM Paris
Visite virtuelle ISCOM PARIS
Visite virtuelle ISCOM PARIS
  • PROCHAINS RENDEZ-VOUS ISCOM Paris

    CONCOURS

    Mercredi 13 novembre 2019 - Rentrée décalée 1ère année

    Mercredi 18 décembre 2019

    Mercredi 8 janvier 2020

     

    S'INSCRIRE AU CONCOURS

     

    RÉUNIONS D'INFORMATIONS

    Mercredi 6 novembre, de 17h à 18h : réunion rentrée décalée

    Jeudi 14 novembre, de 18h à 19h : réunion BTS

    Mardi 19 novembre, de 18h à 19h : réunion bacheliers 

     

    S'INSCRIRE À UNE RÉUNION D'INFORMATIONS

     

     

    JOURNÉES PORTES OUVERTES

    Samedi 26 octobre 2019

    Samedi 30 novembre 2019

     

    S'INSCRIRE À UNE JOURNÉE PORTES OUVERTES

     

     

    JOURNÉES D'IMMERSION

    Jeudi 28 novembre -1ère année uniquement

     

    VIVRE UNE IMMERSION EN COURS

     

    SALONS

    Samedi 19 octobre - salon virtuel MON SALON ÉTUDIANT

    Samedi 16 et dimanche 17 novembre - LE MONDE - Salon SAGE | Espace Grande Arche, La Défense

    Samedi 16 novembre - STUDYRAMA - Salon des 1ères et terminales | Paris Event Center - Hall B

     

     

     Vous n'êtes pas disponible aux dates indiquées ? Contactez Aurélie Péan afin de prendre un rendez-vous individuel : aurelie.pean@iscom.fr

     

ISCOM PARIS

4 Cité de Londres

75009 Paris
France

+33 (0) 1 55 07 07 77

 

infos@iscom.fr

 

St Lazare

Auber / Haussman St Lazare