Ihanja-Radaoarisoa-Nice

Mon metier de Product Owner

Ihanja Radaoarisoa, diplômée promotion 2011, spécialisation Communication et Création Digitale, actuellement Product Owner/Product Manager chez Qwant à Nice, dans les Alpes-Maritimes, revient sur ses études à ISCOM et sa carrière professionnelle.

Découvrez son parcours et ses conseils pour mettre toutes les chances de votre côté en tant que jeune talent de la communication !

 

Quel est votre parcours ?

 

Après un bac Economique et Social, j’ai pensé à tort que la meilleure voie qui s’offrait à moi était de me diriger vers le commerce. J’ai donc fait un DUT en Techniques de Commercialisation. Au cours de cette formation, j’y ai découvert des cours sur la communication et j’ai totalement adhéré. Je me suis dit que finir à un poste de commerciale n’était pas pour moi ! J’ai donc enchainé sur une Licence en communication institutionnelle et corporate à la faculté, puis dans une école de publicité.

 

La crise économique de 2008 étant passée par là, je n’avais pas réussi à trouver un poste. Mais le digital était un domaine qui montait en puissance, qui alliait plusieurs compétences que j’avais acquises, et qui me parlait d’autant plus avec l’arrivée des smartphones sur le marché. Il fallait que je me dirige dans cette voie. Je souhaitais rejoindre une école qui me propose des études de cas, des travaux de groupe et surtout une formation professionnalisante en alternance pour mettre en application et de façon concrète mes cours à l’école. Et c’est ce qui m’a amené à terminer mon cursus étudiant en Master 2 en Communication et Création Digitale à ISCOM Paris en alternance en agence web.

 

Depuis un peu plus de de 10 ans, j’opère dans le domaine du digital et je suis passée principalement par les clients grands comptes. J’ai fait mes premières armes dans le monde du luxe chez Louis Vuitton en tant que chef de projet digital web en m’occupant des contenus digitaux de la plateforme et de sa refonte fonctionnelle. Ensuite, j’ai décidé de changer d’environnement et je me suis retrouvée chez Renault au département Après-Vente en tant que Product Owner pour prendre en charge leur site B2B, coordonner les pays sur le déploiement des fonctionnalités et participer à sa refonte graphique dans un environnement agile.

 

Voulant quitter la région parisienne pour retrouver le soleil, je suis ensuite descendue dans les Alpes-Maritimes pour travailler chez Amadeus en tant que Product Owner. Ma mission consistait à fournir des produits technologiques aux agences de voyage. Et depuis un peu plus d’un an, j’occupe le métier de Product Owner/Product Manager chez Qwant qui est un moteur de recherche français sans cookies, sans traceurs et respectueux de la vie privée. Mon périmètre s’articule autour de la monétisation d’un produit à savoir le définir, suivre son développement et mesurer les résultats qui en découlent. Je travaille principalement sur les partenariats et le shopping.

 

Sur quels critères avez-vous choisi d’étudier la Communication et la Création Digitale à ISCOM ?

 

Je souhaitais terminer mon parcours étudiant par une formation professionnalisante dans les métiers de la communication numérique (à l’époque nous ne parlions pas encore de digital), qui combinait des cours animés par des professionnels en poste ; ces professionnels justement qui vous accompagnent aussi dans la réalisation de cas concrets ou la résolution de problématiques business. Et avant tout, je souhaitais étudier dans une école qui avait su faire ses preuves, et qui délivrait un diplôme reconnu sur le marché. Après avoir participé aux journées portes ouverte à ISCOM de Paris, et grâce aux témoignages d’anciens élèves qui m’ont rassuré, j’ai tout naturellement porté mon choix sur cette école.

 

 

En quoi consiste votre métier de Product Owner / Product Manager ?

 

Il y aurait tellement à dire tant ce métier recouvre de compétences ! En premier lieu, je pourrais me définir comme une « CEO » de mon produit ; cela prête à rire mais il y a vraiment de cela ! En effet, je pense mon produit et je l’imagine de bout en bout. J’émets ce que l’on appelle une idée ou une vision produit, destinée à nos utilisateurs, à un temps donné et je mesure son potentiel. Puis, une fois que le produit est potentiellement viable, je travaille sur sa priorité dans le temps et je rentre plus en détail sur l’expression du besoin avec plusieurs équipes : des UX-UI, des développeurs, des parties-prenantes, etc. et je dessine les contours fonctionnels au travers des users stories. Je suis le développement de mon produit jusqu’à sa mise en production et je mesure l’après mise en ligne (KPIs) et je recommence.

 

Au-delà du produit en lui-même, il faut aussi penser à tout ce qu’il y a autour de lui notamment les aspects de communication et marketing, l’innovation, etc., et créer tout autour de cela un véritable storytelling pour favoriser les usages du produit. C’est un métier couteau-suisse : comprendre et s’approprier les besoins utilisateurs, travailler au quotidien avec l’équipe technique sur la solution qui va permettre au produit d’exister, réfléchir à l’optimisation du parcours utilisateurs et rassurer le management font partie des tâches de mon quotidien. Il y a une vraie affinité du produit stratégique et opérationnelle à avoir mais il faut surtout être organisé et rigoureux.

 

Avec le recul, quels ont été selon vous les atouts clés de votre formation ISCOM pour trouver votre 1er emploi et pour évoluer dans votre carrière ?

 

Sans hésiter, je dirais qu’avoir une formation professionnalisante et avoir travaillé en groupe à l’école sur des cas concrets font toute la différence ! Pourquoi ? Parce que les problématiques rencontrées en études sont celles auxquelles vous devrez potentiellement faire face demain dans votre carrière. Et à 99%, vous ne pouvez pas les résoudre seule, vous avez besoin de collaborer avec d’autres personnes pour y arriver. En second lieu, la qualité de l’enseignement donnée par des experts tout aussi passionnés par leur métier les uns que les autres, et qui pour certains m’ont donné des clés ou des conseils pour affronter le monde professionnel qui m’attendait.

 

Quel est votre meilleur souvenir à ISCOM ?

 

Les travaux en groupe et la bonne ambiance en classe. Et je me souviens aussi du petit studio de prod et du plaisir à y réaliser nos travaux de classe !

 

Auriez-vous des recommandations à partager avec les futurs élèves de ISCOM À NICE ?

 

Soyez compétitif uniquement avec vous-même ! Ce n’est qu’en étant exigeant avec soi que l’on arrive à accomplir des choses. Ensuite, il faut être curieux de tout et du monde qui nous entoure et ne pas uniquement s’appuyer sur les cours livrés en classe. La chance que vous avez aujourd’hui grâce à Internet, c’est l’accès à tout : webinars, conférence en ligne, les médias en ligne, etc. N’hésitez pas à ouvrir le spectre des possibilités pour enrichir vos connaissances. Enfin, prenez confiance en vous peu importe d’où vous venez !

 

Un dernier conseil pour profiter des atouts de la Côte d’Azur en tant qu’étudiant ?

 

Amateurs de sport et de nature, vous serez servis entre la mer et la montagne et les paysages magnifiques que l’on peut observer dans l’arrière-pays. Ensuite, profitez des tarifs réduits offerts par les musées et autres lieux d’évènements culturels.

 

PARTICIPEZ À LA PROCHAINE JOURNÉE PORTES OUVERTES DE ISCOM NICE

 

Une question sur ISCOM à Nice ? Nous sommes à votre écoute. Contactez Fanny VAUDÉ : 06 13 84 62 60, fanny.vaude@iscom.fr