Actualité de l'ISCOM Montpellier


La French Tech Montpellier accueille les étudiants de l'ISCOM

Retour sur la compétition professionnelle pour la startup EDEN...

french tech iscom montpellier

EDEN, startup spécialiste de l’impression de semelles orthopédiques en 3D, a fait appel à la créativité et aux réflexions stratégiques des étudiants de l’ISCOM Montpellier. Pour les étudiants en 4ème année Marketing/Publicité et Création & Communication numérique, cette compétition professionnelle était aussi l’opportunité de découvrir les enjeux de la communication santé. La finale s'est déroulée dans les locaux de la French Tech Montpellier.
Elise Hetsch revient sur ce challenge.

 

Quelle était la thématique de cette compétitition professionnelle ?

VIGNETTE frenchtech iscomEn novembre 2017, Brice Hermann est venu à l’ISCOM Montpellier nous parler d’Eden, sa startup spécialisée dans l’impression de semelles orthopédiques en 3D.
L’entreprise existe depuis 2014 et après avoir structuré son activité, le fondateur souhaite désormais une communication plus commerciale pour augmenter son chiffre d’affaires. Au cours de ce challenge, nous avons réfléchi pour savoir comment gagner la confiance des podologues et les inciter à se tourner vers la solution Eden. 
En réalité, la problématique était relativement complexe car le marché est très règlementé.

 

Au sein de votre groupe, quel concept avez-vous proposé ?

Avec Eva Lo-Ré, Charlotte Duvinage et Lucie Liagre, nous avons d’abord pris le temps de découvrir EDEN et de mieux analyser sa problématique. Nous avons justement constaté que le discours construit par l’entreprise était trop technique. C’est pourquoi nous avons travaillé sur l’identité et le discours de marque puis proposé une nouvelle baseline.
Pour nous, EDEN doit devenir le partenaire proche et accessible qui simplifie le travail des podologues et leur apporte des réponses simples. Pour notre recommandation de communication, nous avions pour objectif de renforcer le lien de confiance avec les podologues.
En fait, nous avons imbriqué la demande du client avec son besoin : c’est-à-dire une solution de communication transparente pour atteindre ses objectifs commerciaux.
Nous avons décliné notre concept sur des supports simples.

Qu’avez-vous le plus aimé dans cette compétition ? 

Au départ, nous ne connaissions ni le client, ni la solution, ni sa cible. Il nous a fallu tout reprendre depuis le début, assembler toutes les pièces du puzzle et en concevoir d’autres pour combler les trous.
Le plus intéressant pour notre équipe, c’était d’aller à la rencontre du coeur de cible en questionnant les podologues, en échangeant avec eux pour connaître leurs réticences, leurs motivations.
Nous avons été agréablement surprises de recevoir autant de réponses.
Elles nous ont vraiment aidées à avancer dans notre travail et à mieux cerner les véritables enjeux de l’entreprise Eden. 

 

Quels enseignements retenez-vous de cette expérience ? 

Les recommandations stratégiques sont construites sous le même schéma, néanmoins le plus important c’est de revenir "au début",  je veux dire par là qu’il faut comprendre le point de départ de l’entreprise pour connaître son véritable problème et identifier le levier sur lequel nous devons agir. C’est une étape importante dont on ne se rend pas forcément compte au début de nos études. La stratégie en amont va nous permettre de proposer "l’idée" qui correspond le mieux à la demande du client.
En fait, l’objectif est de trouver le concept qui correspondra le mieux au client, à ses besoins et à ses attentes.

ISCOM MONTPELLIER

1702, rue Saint Priest

34097 Montpellier Cedex 5
France

 

+33 (0) 4 67 10 57 74

 

montpellier@iscom.fr