Actualité de l'ISCOM Lyon


Mon Erasmus à Prague : la découverte d'une autre culture

Tiphaine, étudiante à l'ISCOM à Lyon, nous raconte son échange Erasmus...

Tiphaine Rolland est étudiante en 3ème année. Actuellement en République Tchèque, elle effectue un échange Erasmus à l’Université Charles de Prague.
Retour sur cette expérience internationale enrichissante…

erasmus tiphaine

 

Quelles étaient vos premières motivations pour partir en échange Erasmus ?

Je suis une passionnée de voyages, et cette année, on me proposait de poser mes valises dans un nouveau pays, pendant plusieurs mois. Je ne pouvais que répondre à l’appel de l’inconnu.
Après, de façon plus terre à terre, j’y ai vu l’opportunité de perfectionner mon anglais, la reconnaissance mondiale de l’université Charles de Prague et une expérience enrichissante pour mon CV.

 

Pourquoi avoir choisi Prague ?

On m’a proposé cette ville, et j’ai crié "oui, je fais mes valises ". Je voulais à tout prix partir, et honnêtement, l’expérience Erasmus pourrait être positive dans n’importe quel pays.

 

Comment se sont passés vos premiers jours ?

J’avais hâte de découvrir la culture de ce beau pays. Dès les premiers jours, je suis partie en repérage. C’était génial, un sentiment fort appréciable.

 

Parlez-nous de votre intégration ?

Il y a beaucoup d’étudiants Erasmus à Prague. Dans chacune de mes classes, on doit être 70% d’étrangers. C'est un point qui rapproche, nous avons les mêmes besoins de découverte et de compréhension.

 

Avez-vous été surprise par le mode de formation tchèque ?

Oui. Premièrement, on a la possibilité de s’inscrire à tous les cours que l’on souhaite, sur plusieurs facultés à la fois pour valider nos crédits. Personne n’a vraiment de spécialité figée, chacun choisit ce qui lui plait. La personnalisation du parcours est centrale dans ce mode pédagogique. Un autre point, il n’y a pas vraiment de hiérarchie. Les élèves parlent à leurs professeurs comme s’ils étaient leurs amis. Ce relationnel change du fonctionnement français.

 

Racontez-nous une journée type ? Comment s’organise votre vie en dehors de l’école ?

Elle commence avec un petit déjeuner entre colocs, douche et hop les baskets, direction le tramway de Namestì Miru. Je descends à Hollar situé dans la vieille ville de Prague. Je monte un étage, tourne à droite. Il est 10h, je suis en cours de « campaigns and propaganda ». On débat des élections françaises, puis de tout ce qu’il se passe dans le monde politique pendant une bonne heure. A la suite de ce cours, je rentre chez moi en marchant. 20 minutes pour traverser la vieille ville qui est somptueuse. Je respire, il fait beau. J’arrive devant mon bâtiment, je rentre, papote avec les personnes qui sont au balcon. Grand lieu de débat ce balcon. Après le déjeuner, je pars en direction du « Moment », un café en face d’un parc où tout le monde travaille. Je démarre la rédaction de mes fiches en compagnie d’un drôle de smoothie que j’ai découvert là-bas. Il est 17h, je rentre chez moi. Je regarde un ou deux épisodes d’une bonne série, en VO maintenant.
Cependant, aucun de mes soirs ne se ressemblent. Il y a toujours quelque chose de nouveau à voir ou faire. Cette ville bouge vite, et remue tous les soirs.

Quels bénéfices pensez-vous tirer de cette expérience ?

Ils sont multiples. On parle souvent de découverte personnelle. Pour la première fois, je saisis le sens de ce mot. Je suis partie seule, et j’ai pu mesurer mon degré d’autonomie.
La tolérance et l’adaptabilité sont deux piliers de mon échange Erasmus. Je vis avec un italien, et une grecque entre autres car, dans les faits, c’est plus comme si je vivais avec 30 personnes et peut être 10 nationalités différentes. Nous sommes toujours tous ensemble. C'était aussi très intéressant de réaliser à quel point la culture peut être une barrière immense dans la compréhension des attitudes de chacun. Une fois intégrée, ces différences m’ont fascinée.
Une fabuleuse aventure, palpitante à tous points de vue.
C’est comme si vous aviez 6 mois pour tout apprendre, tout voir. On en revient transformé.

 

Où allez-vous effectuer votre stage de 3ème année ? Quelles seront vos missions ?

Durant mes 6 mois ici, j’ai beaucoup voyagé. Berlin, Cracovie, Brno et j’en passe, il fallait donc absolument que je reparte. Je suis sur la bonne route pour répondre à la question prétentieuse de "qui suis-je ?". Donc nouveau départ seule. En route pour Berlin en Juin où je vais avoir l'occasion de travailler pour The Event Agency Berlin.

  • PROCHAINS RENDEZ-VOUS ISCOM Lyon

    Rentrée Décalée – Janvier 2020 : Avec la rentrée décalée, l’ISCOM Lyon permet aux étudiants qui ont commencé un cursus après le BAC mais qui souhaitent se réorienter, de se donner une nouvelle chance sans perdre une année.

    L’inscription et le téléchargement du dossier de candidature se fait directement en ligne (lien vers la page "Concours" ci-dessous). 

    Pour plus d’informations, contactez Ombeline SATRE – ombeline.satre@iscom.fr – 04 28 00 04 34

     

     

    JOURNÉES PORTES OUVERTES :

    Samedi 11 janvier 2020 - 14h à 18h

    Samedi 18 janvier 2020 - 10h à 18h

    Samedi 8 février 2020 – 10h à 18h

     

    S'INSCRIRE AUX JOURNÉES PORTES OUVERTES

     

     
    CONCOURS :

    Mercredi 18 décembre 2019

    Mercredi 8 janvier 2020

    Mercredi 22 janvier 2020

    D'autres concours seront prévus dans l'année.

     

    S'INSCRIRE AU CONCOURS

     

     
    SALONS :

    Vendredi 10, Samedi 11 et Dimanche 12 janvier 2020 : Salon de L’Étudiant – Lyon

    Samedi 18 janvier 2020 : Salon de L’Étudiant – Besançon

ISCOM LYON

22, Boulevard des Tchécoslovaques

69007 LYON
France

 

+33 (0) 4 72 91 36 04

 

lyon@iscom.fr