Challenge de crise à l'ISCOM Lille - Comment gérer la communication de crise de Notre-Dame de Paris ?

Pour la troisième année consécutive, Sophie Lussiez, intervenante à l’ISCOM Lille et Directrice de clientèle chez Oxygen RP a animé le challenge de communication de crise des étudiants de 4èmeannée accompagnée de Claude Richard, également intervenant et gérant de la société Crescendo.

 

Cela fait 15 ans que Sophie Lussiez travaille la communication de crise à titre professionnel et trois ans qu’elle l’enseigne à nos étudiants de 4èmeannée. Dans le cadre de sa profession, elle a été amenée à travailler sur le cas de Notre-Dame de Paris.

 

 

La mise en situation : 

 

« Nous sommes le lendemain de l’incendie, les médias s’emballent et commencent à parler de l’électrification des cloches : responsable de l’incendie. Ces derniers arrivent devant l’entreprise spécialisée dans ce domaine et veulent que le PDG s’exprime. »

 

Répartis en équipe et mélangés par spécialité, transversales et complémentaires, les étudiants ont tous une vision différente et apporte un élément de réponse à la problématique. Ils sont à la place des experts en communication de crise et travaillent pour cette entreprise, nombres de médias ont suggéré que celles-ci étaient la cause de l’incendie. 

 

Mis en situation, ils ont une demi-journée pour y répondre. Recherches, argumentations et stratégies sont à mettre en place afin de défendre l’entreprise. Les étudiants ont pu compter sur l’appui de Sophie Lussiez et Claude Richard, leurs coachs, afin de les aiguiller et les réorienter si besoin. Quelques heures après, les équipes donnent le message clé qui va être martelé à la presse, anticiper les futures prises de paroles si la situation était amenée à s’envenimer ainsi que préparer une stratégie sur les réseaux sociaux.

 

Bonus ? « La sur-crise », les étudiants doivent gérer un rebondissement, une nouvelle information arrive aux oreilles des médias, ces derniers s’empressent de revenir à la charge.

 

A la fin, les équipes représentent le Directeur Général et sont 10 minutes face caméra devant les « journalistes » (les intervenants). Les étudiants vivent une situation de crise réelle avec la presse qui les déstabilisent et les repoussent dans leurs retranchements. 

 

 

Analyses et messages attendus.

 

Après ce challenge court mais intense, les coachs analysent les recommandations des équipes et font part de leurs axes d’améliorations.  Les intervenants détaillent ensuite le message attendu lors de cette crise et la bonne stratégie à adopter : quoi ? pourquoi ? comment ? avec qui ? etc. La communication de crise : « ça passe ou ça casse ! » Entre gestion du stress et réactivité, certains étudiants ont une révélation et s’orientent dans ce secteur pour sans cesse sortir de leur zone de confort.

 

A terme, tous les étudiants de 4èmeannée ont le mérite d’avoir eu une expérience dans ce domaine, de pouvoir y découvrir les « coulisses » ainsi qu’apporter un élément en plus sur leur CV

 

Pour conclure, Sophie Lussiez nous précise « qu’avec l’avènement des réseaux sociaux, aucune entreprise n’est à l’abris d’une communication de crise. La communication interne est de plus en plus importante et encore plus importante avec la situation actuelle du COVID-19 ! »

Dernière modification le vendredi, 19 juin 2020 12:40

ISCOM LILLE

57 rue Pierre Mauroy

59000 Lille
France

 

+33 (0) 7 61 22 69 84

 

lille@iscom.fr