Témoignage de Gaëtan Barbat, étudiant en 1ère année à l'ISCOM Strasbourg

Témoignage de Gaëtan Barbat, étudiant en 1ère année à l'ISCOM Strasbourg

Etudiant en marketing/publicité, Gaëtan Barbat partage son expérience après 6 mois à l'ISCOM Strasbourg...

 

 

 

 

 

 

Pourquoi avez-vous choisi l'ISCOM Strasbourg pour vos études en communication ?

Laissant de côté mon goût pour l'art et la créativité, je me destinais à une carrière juridique. Après l'obtention du BAC ES, je suis ainsi allé en faculté de droit et j'ai tenu 6 mois. J'ai abandonné une fois que j'ai su à quoi ça ressemblait vraiment... ! J'ai passé le reste de l'année dernière à réfléchir, à me remettre en question et je sentais que c'était l'occasion de m'avouer que je pouvais faire de ma créativité un métier.
Un ami qui entamait sa dernière année à l'ISCOM m'avait parlé de cette école quelques semaines auparavant. Je me suis renseigné, j'ai passé le concours et m'y voici !

 

6 mois après avoir intégré l'ISCOM Strasbourg, quel est votre premier bilan ?

Le bilan des 6 premiers mois est, pour ma part, très positif. Les professeurs, qui sont des intervenants, sont des personnes du terrain, ils nous font travailler dans les conditions du monde du travail, c'est un excellent concept. Et enfin, je ne cesserai jamais de le dire mais le fait de pouvoir effectuer des stages reste, à mes yeux, le point fort de cette école. Faire des stages est la clé qui ouvre les portes de la vie active.

 

Quels sont pour vous les apprentissages majeurs de ce semestre passé ?

À l'ISCOM, les professeurs nous apprennent à exploiter notre créativité, à anticiper certaines situations en entreprise et surtout, ils nous offrent une vision particulière sur ce qu'est la publicité.
On fonctionne aussi beaucoup en groupe, ce qui nous prépare relativement bien pour plus tard.

 

Quelle a été l'expérience la plus marquante ?

À ce jour, l'expérience la plus marquante est mon reportage au Festival du Film Fantastique de Gérardmer. Passionné de photographie, j'ai eu l'opportunité de couvrir le Festival. J'avais pur mission de rapporter des clichés d'événements spécifiques qui se déroulaient dans la ville, selon les articles rédigés par l'équipe de rédaction du Festival, elle-même composée d'étudiants de l'ISCOM !
J'y ai aussi fait mon premier photocall !
J'étais dans le vif du sujet, on me faisait confiance, c'était génial !

etudiants_iscom_strasbourg



Comments