Valentin Hochet, étudiant en 4ème année marketing/publicité à l’ISCOM Paris

Valentin Hochet a rejoint l'ISCOM Paris en admission parallèle 3ème année, après un DUT Publicité à l'IUT de Besançon. Ce passionné de création publicitaire et des médias  a lancé La Pubothèque en 2011. Il revient sur le workshop design et typographisme, auquel il a participé mi-janvier à l'IPAC Design de Genève...

 

A l'ISCOM, pourquoi avez-vous choisi la spécialisation marketing/publicité de l'ISCOM ?

Je souhaitais une formation qui me permette d'approfondir mes connaissances et ma culture publicitaire via des enseignements divers. C'est aussi et surtout l'apprentissage d'une mécanique de réflexion dans la manière d'appréhender des problématiques de marques, qu'elles soient digitales ou non.

 

Qu'avez-vous appris lors de ce workshop sur le design et typographisme ?

Le workshop à Genève m'a permis de conforter l'idée que le design faisait partie intégrante de la stratégie de la marque, dans le sens où il crée une véritable valeur, un attachement auprès des consommateurs. C'était une très belle expérience et je remercie une nouvelle fois l'IPAC Design de Genève. pour son accueil et la qualité des interventions. En un mot, ce fut vraiment enrichissant !

 

Quelle était votre ambition en créant la Pubothèque ?

Lorsque j'ai lancé La Pubothèque en avril 2011, mon seul objectif était de partager sur Facebook les meilleures publicités créatives d'hier et d'aujourd'hui. Depuis rien n'a changé ou presque. Mon compte Twitter me permet de tenir une veille quotidienne (marketing, business, tech, social media...) et là encore de partager l'information avec les curieux et amoureux des marques. À suivre...

 

Aujourd'hui, quel est votre projet professionnel ?

Je souhaite poursuivre sur un BAC+5, probablement à l'ISCOM. J'ai l'ambition de me rapprocher de la stratégie tout en gardant le cap sur le digital.
Pour l'heure, après 2 stages très enrichissants chez Marcel et CANAL+, je crois qu'il est avant tout important d'avoir de multiples expériences et d'y trouver certaines affinités.

 

valentin_pubotheque


 twitterSuivez Valentin Hochet sur Twitter : @ValentinHochet



Comments