7 conseils pour réussir son projet digital - Par Vincent Gastellier

Vincent Gastellier, intervenant à l'ISCOM et chef de projet digital au Bon Marché, vous révèle ses 7 conseils pour réussir un projet digital ou e-commerce.

Tout le monde voudrait que son projet se déroule sans accrocs, trouver la methode qui fonctionne à chaque fois et pour chaque type de projet.

 

Evidemment cela n’existe pas car chaque projet est unique pour tout un tas de raisons (environnement d’entreprise, contraintes externes etc …)

 

Malgré tout pour éviter les principaux écueils et ne pas se planter dans les grandes largeurs voice quelques conseils basiques qui me paraissent utiles pour réussir votre projet digital /ecommerce.

 

 

Avant de vous lancer dans la longue aventure qu’est la création d’un projet digital ou ecommerce, il vous faudra définir au préalable clairement les objectifs de ce dernier. 

definir ses objectifs

 

Cela peut paraître évident mais pourtant bon nombre de projet se déroulent mal car ils sont partis sur de mauvaises bases ou des incompréhensions.

 

Plusieurs contraintes seront alors à prendre en compte :

Le budget global alloué au projet

Le temps prévu à sa réalisation

Les ressources à votre disposition.

 

Ces trois critères sont communément définis comme étant le triangle des contraintes que l’on pourrait résumer ainsi : qualité, coûts, délai.

Ils vont vous accompagner tout au long du projet et il faudra veiller à ne jamais les négliger.

 

La meilleure façon de gérer un projet est d’impliquer le maximum d’acteurs qui seront concernés de près ou de loins par le projet.

 

Organisez une réunion avec votre groupe de travail afin de définir les objectifs et les rôles de chacun.

Posez-vous les bonnes questions et essayez de trouver tous ensemble les bonnes réponses.

Étudiez tous les cas de figure possibles, anticipez et posez les lignes directrices de votre projet.

 

 

Soyez donc pragmatique et efficace !

identifier methode travail

 

Il existe pléthore de méthodes de projet : PMI, Prince 2, Scrum, PERT, Lean Management, Agile …

Selon la culture de certaines entreprises vous serez amené à en utiliser une, plusieurs ou pas du tout !

 

De mon point de vue, peu importe la méthode pourvu qu’il y ait le résultat.

 

Si vous réussissez un projet alors que vous n’avez pas bien suivi tous les principes du manifeste agile votre DG ne vous en voudra pas.

Cependant comme pour les objectifs, il vaut mieux que cela soit clairement établi dès le départ. Rien n’est pire que de commencer en méthode Agile et de ce rendre compte que l’on perd beaucoup de temps car en interne les collaborateurs sont mal formés.

 

Une méthode de projet quand elle est nouvelle s’apprend. Il faut parfois du temps. On est dans ce cas dans une conduite du changement. C’est un autre métier. Votre métier est de réaliser un projet, vous ne pouvez faire les deux en mêmes temps.

 

 

 Il est vrai qu’un projet digital/ecommerce se doit d’être parfaitement encadré pour atteindre le succès. Mais le facteur humain est tout aussi important, que ce soit avec vos collaborateurs qu’avec vos clients/prestataires.

etre agile mais pas trop

 

Soyez agile, flexible, à l’écoute.

 

Un membre de votre équipe pense ne pas tenir un délai ? Aménagez son planning ou allouez-lui des ressources supplémentaires.

Un client vous demande une modification non spécifié dans le cahier des charges ? Accédez à sa requête et faites preuve d’ouverture d’esprit.

 

Bien évidemment, il ne faut pas accepter toutes les demandes (surtout les plus farfelues). Si vous optez pour un refus, expliquez les raisons et les impératifs auxquels vous devez faire face. Il faut savoir dire « non » parfois mais toujours avec diplomatie.

 

Toujours privilégier le dialogue, c’est l’une des bases du métier de chef de projet.

 

 

 Vos objectifs sont définis et les fondations de votre projet digital sont établies ? Il va falloir maintenant aborder une étape cruciale pour le bon déroulement du projet : définir les tâches et établir un planning.

lister hierarchiser taches

 

Listez toutes les tâches possibles et imaginables pour votre projet en anticipant sur les besoins et ressources utiles à leur réalisation.

Puis, ordonnez-les, hiérarchisez-les et établissez leur priorité. Vous pouvez pour cela utiliser le KanBan par exemple (voir ici ce que c’est).

 

La difficulté réside surtout dans le fait de construire votre feuille de route avec logique, certaines tâches doivent être réalisées avant d’autres pour la viabilité du projet.

Une fois fait, la tâche suivante est tout aussi importante car il vous faudra planifier vos tâches en fonction des deadlines qui vous sont imposées. Et là aussi, l’anticipation sera de mise.

 

 

Dans tout projet, il y a des imprévus, des retards de livraison, des changements et il sera essentiel d’agencer un planning réaliste avec une marge de manœuvre conséquente.

definir planning

 

Une gestion de projet réussie dépend énormément d’un planning rigoureux et savamment constitué.

 

Il faut prendre en compte les différentes tâches à effectuer, les différents intervenants internes ou externes, etc.

Les tâches sont reliées entre elles. Si l’une d’entre elle est hors délai, c’est tout le planning qui glisse.

 

C’est pourquoi il est important de choisir un outil de planning avec lequel vous êtes à l’aise et qui vous permettra d’être réactif en cas de modification.

Cela vous permettra également de mieux visualiser les impacts  sur les différentes deadlines et d’intervenir de manière efficace.

 

 

 Il vous reste à définir les ressources nécessaires à votre projet : les ressources humaines et matérielles.

identifier ressources

 

Les ressources humaines représentent l’ensemble des personnes que vous aurez à votre disposition pour la réalisation dudit projet lors des différentes étapes : développeurs, graphistes, ingénieurs… Mais également les sponsors internes & externes.

 

La gestion des ressources humaines est une clé essentielle à la réussite d’un projet. Il faudra prendre un compte les disponibilités de chacun et le temps qu’ils peuvent vous consacrer.

 

Certains pourront être entièrement dédiés au projet, d’autres n’auront que quelques heures à vous accorder. Congés, RTT, maladie… créez un tableau et répertoriez l’emploi du temps des ressources à votre disposition, cela vous évitera de mauvaises surprises.

 

En ce qui concerne les ressources matérielles, les facteurs à prendre en compte sont certes moins contraignants mais tout aussi importants.

De quelles ressources aurez-vous besoin ?

Possédez-vous les outils adéquats pour la réalisation de votre projet ?

Ne partez pas dans la réalisation d’un projet sans connaître les ressources exploitables. Une panne informatique, un outil manquant et c’est du temps de perdu. Avec à la clé un planning impacté.

 

 

 Une gestion de projet efficace ne peut exister sans un suivi poussé.

etablir suivi projet efficace

 

C’est le cœur du métier de Chef de projet.

 

 

Tout comme un chantier dans la bâtiment par exemple vous devez suivre l’avancée du projet, étape par étape, jour après jour et ce, pour trois raisons principales :

 

veiller à ce que tout se déroule parfaitement & parer à toute éventualité

vérifier la qualité des livrables

éviter un dépassement du budget

 

 

La gestion de projet ne réside pas seulement dans le management transversale, elle requiert aussi une attention de tous les instants afin de respecter les 3 critères qui ont été évoqué plus haut.

La plus grande erreur est de laisser votre projet en roue libre.

Faites vivre votre planning, révisez-le, améliorez-le, modifiez-le en fonction des événements et des contraintes rencontrées.

 

 

N’oubliez pas également que la communication autour d’un projet est primordiale.

 

Les instances comme les Comités Projet ou Comités de pilotage peuvent servir à cela.
Des mails d’annonces à un public plus large sont souvent appréciés tout comme des réunions d’informations ou tout simplement lors de conversations informelles à la machine à café !

Si vous arrivez à vous souvenir de ces quelques conseils votre projet est entre de bonnes mains.

A votre réussite !

 

 

A propos de Vincent Gastellier... Diplôme de l'ISCOM en poche en 2008, Vincent Gastellier est chef de projet digital et e-commerce pour le site internet de la Grande Épicerie de Paris. En parallèle, il est intervenant à l'ISCOM pour former les étudiants à une bonne gestion de projet. Retrouvez l'interview de Vincent Gastellier.



Comments