"La créativité naît de l'interdisciplinarité", Frédéric Bedin, Co-fondateur de Hopscotch Groupe

Interview de Frédéric Bedin, co-fondateur et Président du Directoire de Hopscotch Groupe. Il explique comment l’interdisciplinarité appliquée à l’organisation interne de l’agence engendre une meilleure efficacité des équipes.  

Hopscotch est une agence créative, stratégique et dynamique. Comment la créativité insufflée à vos clients se traduit-elle dans l’organisation interne de votre entreprise ?

 hopscotch_groupe_frederic_bedin

Je crois fondamentalement que la créativité dans la communication naît de l’interdisciplinarité qui existe chez Hopscotch.

La création vient du mélange des techniques. Par exemple, organiser un voyage peut répondre à des difficultés de marketing tandis que la planification d’un festival pourrait résoudre un problème de notoriété.

La créativité c’est inventer un contenu qui apporte un service incroyable à la communauté à laquelle il s’adresse. Depuis l’arrivée d’internet, tous les contenus - qu’ils soient scientifiques, culturels, sportifs - produits par une marque, une entreprise ou une institution, constituent leur valeur ajoutée créative.

 

 

Chez Hopscotch, quelles sont les actions que vous menez pour favoriser l’interdisciplinarité ?

 

Dans notre organisation, tout est fait pour mélanger les compétences.

Pour commencer, chez Hopscotch il n’existe pas de direction de la création. Des directeurs de la création sont intégrés dans toutes les équipes, aux côtés de commerciaux, de producteurs, de planneur-stratégiques. Ces associations constituent des équipes de travail aux compétences connexes et cela contribue à l’interdisciplinarité.

Le second point réside dans les aménagements des locaux puisqu’aucun collaborateur ne possède un bureau fixe. L’organisation des espaces de travail repose sur des quartiers d’une cinquantaine de personnes rassemblées par projet. 

 

locaux_hopscotch_2locaux_hopscotch

 

Depuis la mise en place de ces espaces de travail, quels sont les changements que vous avez identifiés ?

 

Ces espaces collaboratifs restructurent notre manière de travailler. On vit physiquement la créativité que nous développons théoriquement dans notre travail depuis plus de 50 ans.  

Utilisateur de cette organisation au même titre que l’ensemble des salariés, je vous confirme que travailler ainsi est très enrichissant. Chacun peut s’installer dans tous les endroits de l’agence, de la cuisine au salon en passant par l’espace lounge ou la terrasse. Nous avons tous le sentiment de travailler dans une grande maison familiale.

Cette organisation de travail accroît l’esprit d’entraide et le partage des connaissances.

 

 

Les équipes aux profils hybrides sont-elles plus productives… et donc plus utiles pour les clients ?

 

Les liens qui existent entre collaborateurs proviennent des projets de travail mais ils sont également issus d’affinités intellectuelles. Un collaborateur se sentira bien et travaillera mieux en fonction de son voisinage professionnel.

Hopscotch a amélioré la qualité de vie au travail de ses salariés et son attractivité pour les jeunes talents tout en générant des économies de fonctionnement qui ont permis d’investir de nouveaux projets.

 

 

Chez Hopscotch, quelles sont les stratégies RH que vous menez pour recruter des profils aux connaissances complémentaires ?

 

Hopscotch est une agence de communication qui propose des relations publics, de la production audiovisuelle, de l’évènementiel, du marketing, du corporate, du digital. Cette diversité nécessite des compétences multiples et des profils hybrides.

En interne, un moteur de recherche de compétences a été créé afin de trouver simplement et rapidement les spécialistes adaptés aux besoins de nos clients. Grâce à ce système efficace, nous gagnons du temps et optimisons notre productivité.

 

 

La mobilité interne favorise-t-elle le développement de talents hybrides ?

 

Les collaborateurs les plus performants chez Hopscotch sont ceux qui ont réalisé plusieurs métiers au sein du groupe. Nous encourageons les collaborateurs à changer de fonction grâce à la mobilité interne.

Depuis l’an dernier, nous avons mis en place un grand plan interne de formation rassemblant 14 jours de formation et un mooc pour apprendre de nouveaux métiers et s’enrichir de compétences additionnelles. Plus de 80 collaborateurs ont obtenu l’examen « Global PR Certificate », un certificat diplômant.

 

 

Vous-même, avez-vous obtenu votre « Global PR Certificate » ?

 

J’ai passé mon diplôme en juin, j’attends impatiemment les résultats !

 

 

Comment définirez-vous le salarié idéal pour Hopscotch ?

 

C’est une personne qui détient une grande culture de l’entreprise et ses services, et qui possède un talent.

Nous cherchons des profils ayant des aspérités culturelles et personnelles qui seront facilement reliées aux autres collaborateurs. 

 

 

Les jeunes diplômés sont attirés par des entreprises où il fait bon vivre, dans lesquelles des espaces partagés sont installés et au sein desquelles la réflexion collective nourrit. Comment une entreprise qui fête ses 50 ans, parvient-elle à se renouveler pour attirer ces nouvelles recrues ?

 regard-jeunes

En terme de ressources humaines, nous diversifions les sources de recrutement avec des jeunes diplômés suite aux stages de fin d’études effectués chez nous, mais aussi avec des profils issus d’autres agences ainsi que des seniors.

Avec la croissance de l’entreprise, nous sommes constamment en veille pour recruter de nouveaux profils. Nous embauchons des jeunes issus de formations initiales d’un excellent niveau, comme celles proposées à l’ISCOM.

Aujourd’hui, nous ne rencontrons aucune difficulté pour recruter ; le plus complexe est de garder nos recrues.

 

 

Quels sont les secrets de Hopscotch pour fidéliser ses salariés ?

 

Dans une agence, vous travaillez pour plusieurs univers sectoriels, différents types de clients et c’est cela qui vous enrichit et qui crée votre valeur pour vos clients.

Travailler pour de multiples clients nécessite une structure mentale permettant de passer d’un sujet à un autre, de s’adapter rapidement, de benchmarker. En agence, on baigne dans un océan de compétences très agréable.

Finalement, la fidélisation vient avant tout du projet personnel de la personne et de ses capacités intellectuelles à travailler dans une agence où le métier est différent que celui exercé dans une grande entreprise. 

Certains collaborateurs de Hopscotch partent travailler pendant deux ans dans une start-up ou dans une grande entreprise avant de revenir chez nous avec un savoir-faire unique. Cette philosophie d’augmentation des compétences correspond au message que nous véhiculons.

 

 

Percevez-vous des limites dans l’interdisciplinarité ?

 

Il y a des limites dans les éléments qui constituent l’interdisciplinarité.

Dans notre organisation, nous avons des profils hybrides mais nous avons aussi des collaborateurs spécialisés sur des compétences de niche qui apportent une vraie complémentarité transversale aux autres équipes.

 

 

Quels sont les conseils que vous pouvez donner aux étudiants de l’ISCOM pour qu’ils soient à la fois hybrides et experts de leur domaine ?

 

« Il faut cultiver notre jardin » écrivait Voltaire. En d’autres termes, il faut cultiver son talent vertical et sa curiosité horizontale. Pour cela, il faut rencontrer des gens, voyager et être curieux.

 

 

Quelles sont les actualités d’Hopscotch que vous souhaitez partager ?

 affiche_usine_extraordinaire

L’Usine Extraordinaire, au Grand Palais, du 22 au 25 novembre 2018

Cet événement étonnant reconstitue une usine au cœur du Grand Palais. Ce lieu présente l’innovation des industries Françaises, leur modernisme et les métiers passionnants qui constituent ces lieux inventifs.

 

Plus d'informations : http://usineextraordinaire.com

 

 

 

 

 

A propos de Frédéric Bedin... Frédéric Bedin est co-fondateur et Président du Directoire de HOPSCOTCH Groupe, aux côtés de Benoît Désveaux et Pierre-Franck Moley. Membre de Croissance Plus, dont il a exercé la vice-Présidence et la Présidence entre 2006 et 2011 ; de 2006 à 2009, il a été Président de LéVENEMENT; de 2014 à 2018, il a été vice-Président de la commission compétitivité, innovation et attractivité du MEDEF, membre du Groupement des Professions de Services et président de la commission innovation de la Commission nationale des services. En 2008, il devient administrateur de L’Unimev ; en 2011, Il a rejoint  le conseil d'administration de Catering International Services ; en 2016, celui de la Fondation Entreprendre ; et en 2018, il est nommé Président de l’association, Revital’Emploi.

 

 

PARCOUREZ LES INTERVIEWS ET REGARDS DE PROFESSIONNELS :

 



Comments