Ma 3ème année en Marketing/Publicité

L'interview de Pierre Launiau, un étudiant passionné de création...

Engagement dans le bureau des sports de l'école, passion pour les métiers de la création, stages : découvrez le parcours de Pierre Launiau, étudiant en 3ème marketing et publicité.

 

Racontez-nous votre expérience au sein de l’ISCOM...

VIGNETTE pierre launiauJ’ai commencé l’ISCOM dès la 1ère année. Pour tout vous dire, j’ai connu cette école par bouche-à-oreille. Entre incertitudes du post bac et mes passions, j’ai échangé avec ma meilleure amie qui faisait déjà une école de communication. Passionné par la création, j’ai principalement choisi l’ISCOM pour son savoir-faire et sa renommée auprès des entreprises.

 

Justement, pouvez-vous nous parler de votre passion, la création :

En fait, depuis mon premier stage, je suis dans la création. J’aime ça et c’est une véritable passion. Mon stage de 1ère année en agence de publicité était centré sur des clients dans l’immobilier. J’ai fait un second stage chez BETC en créa, sur le budget Canal+, notamment dans la réalisation de bannières et affiches de sport. Et pour mon stage de 3ème année, je suis allé à Bruxelles chez HAVAS toujours en créa. Tout au long de ces expériences, j’ai pu agrandir mes contacts dans ce milieu et perfectionner mes compétences.

 

Qu’aimez-vous le plus dans votre 3ème année à l’ISCOM ?

Nous avons énormément de travaux de groupe qui nous permettent d’être polyvalents, adaptables et opérationnels lors de nos stages. A la différence des 2 premières années, nous sommes considérés comme des professionnels et nous sommes dans le concret. Nous travaillons pour des clients provenant de tous les marchés et leur proposons des approches qualitatives qui leur permettent également d’avancer.

 

Qu’attendez-vous de votre 4ème année au sein de l’ISCOM Paris :

J’attends une continuité de cette 3ème année. En d’autres mots, une considération professionnelle, des briefs divers. On a pu également acquérir beaucoup de contacts via les intervenants nos stages et micro-agences, je souhaiterais que cela continue.
De plus, comme je vous l’ai dit un peu plus tôt, j’ai effectué l’ensemble de mes stages en création mais j’ai besoin d’être vraiment sûr de moi. Je recherche donc un prochain stage en production et si possible en Afrique du Sud. Pour cela, j’utilise le réseau des anciens de l’ISCOM.

 

Quel serait votre métier idéal ?

Pour l’instant concepteur-rédacteur en agence. Avec à côté un projet personnel dans la rédaction de séries et de films. J’ai pu travailler avec TF1 pour une série, mais elle n’a malheureusement pas vu le jour.

 

Vous êtes engagé dans les projets associatifs de l’ISCOM. Pourriez-vous nous en parler ?

J’ai créé le bureau des sports en 2016. Après une première année à l’école, nous avons décidé de nous investir davantage dans la vie associative avec des amis. J’ai passé mon été à tout préparer et nous avons eu beaucoup d’inscrits en raison de tous les projets proposés (cours et tournois de football, achat de matériel sportif tel que des tables de ping-pong, tournois de baby-foot, pétanque, cours de danse, partenariats avec des salles…). L’école nous a suivis dans nos projets et c’est aujourd’hui une forte valeur ajoutée sur mon CV et une très bonne expérience. C’est génial que les 1ères années doivent dorénavant s’investir dans une association, ça apporte beaucoup.



Comments