Samuel Monnier, fondateur du studio Darrow, revient à l'ISCOM Lille

Samuel Monnier, ISCOM 2011, intervenant à l'ISCOM Lille pour "créer et transmettre...

VIGNETTE Temoignage SITERentré en première année à l’ISCOM Lille en 2007, Samuel Monnier était comme la plupart des élèves : il ne savait pas précisément ce qu’il voulait faire. Diplômé de la promotion 2011, Samuel est de retour dans son école. Pas sur les bancs, mais devant le tableau, comme intervenant. Retour sur le parcours d’un iscomien atypique, comme beaucoup d’autres.

 

Durant ses études, il alterne des stages chez des annonceurs internationaux, comme Décathlon, et des structures plus petites, comme des agences web. Entre créativité et compétences stratégiques, ce parcours permet à Samuel de trouver sa voie.

 

Des débuts comme chef de projet digital

Sa spécialité Marketing Publicité en poche, il s’insère sur le marché du travail en tant que chef de projet digital. Deux ans chez Summit, l’agence web du groupe Netco, où il se confronte à la réalité et aux exigences des clients : "Un métier passionnant en sortie d’école car on est en contact permanent avec les marques, on travaille sur leurs différentes problématiques, tant sur le digital que sur l'image."
Deux ans nécessaires pour mûrir son projet et son rêve d’enfant : partir en voyage pour découvrir le monde. Débute alors un périple d’un an qu’il l’emmènera sur trois continents et 14 pays.
Quand on goute à une telle liberté, difficile de remettre les pieds dans le moule. Naturellement, il pense à entreprendre. Samuel crée le studio Darrow, un studio de design de produits dans l’habitat avec son ami Hugo Traforetti, designer. En à peine un an d’existence, Darrow travaille déjà au service de grandes marques et de grands distributeurs. Un envol qui leur donne de nouveaux objectifs : développer ses propres marques.

 

Le Café Créatif, ce n’est pas une agence, ce n’est pas un lieu, c’est une communauté

Il y a 6 mois le duo de jeunes entrepreneurs intègrent le "Café Créatif ", un collectif de jeunes talents designers, graphistes, illustrateurs, concepteurs, webdesigner... Situé au 8 avenue de Bretagne à Lille, ce collectif a pour but de s’appuyer sur les compétences de chacun pour réaliser des projets globaux. Aujourd’hui, Le Café Créatif est composé de 12 personnes, tous indépendantes. Ainsi, chacun a la possibilité de travailler sur des projets solos ou sur des projets stratégiques plus importants en groupe. Une structure atypique pour des personnes atypiques.
Car au-delà du lieu, Le Café Créatif c’est une communauté de créatifs indépendants. "Ici, ce n’est pas une agence, ce n’est pas un lieu, c’est une communauté. Le café créatif peut se définir en une entreprise collaborative libérée. Collaborative, car il n’y a pas de hiérarchie, les décisions se prennent horizontalement, et libérée car on ne se bride pas créativement. On peut aller chercher les projets sur lesquels on souhaite travailler tout en gardant notre indépendance. Nous sommes convaincus que ce nouveau modèle d'entrepreneuriat est notre avenir ! "

vanner lille darow

S'ouvrir aux métiers créatifs

Pour Samuel, l’ISCOM lui a permis de s’ouvrir l’esprit, de s’ouvrir aux métiers créatifs, de comprendre que les images sont omniprésentes, de travailler en équipe et d'avoir une approche stratégique dans ses projets. Des compétences transverses qui lui ont donné envie d’entreprendre.
Aujourd’hui, le lien avec son école se consolide. Il intervient en culture professionnelle auprès des 3e années spécialisation Communication et création digitale. Et comme créer et transmettre sont ses maîtres mots, il a organisé des visites du Café Créatif pour les 5e années. L’expérience idéale, pour les étudiants en dernière année, d’ouvrir le champ des possibles.



Comments