Faire de la communication, c’est être ouvert aux autres

Portrait de Kevin Mohun, étudiant en 1ère année à l’ISCOM Paris...

Après une 1ère année universitaire, Kevin Mohun a finalement décidé de s’orienter vers une école de communication dès la 1ère année.
Il nous raconte son parcours à l’ISCOM Paris, les grands projets et sa première expérience de stage.

iscom kevin mohun


Qu’avez-vous fait comme cursus avant votre 1ère année à l’ISCOM ?Après mon baccalauréat économique et social, j’avais à l’esprit plusieurs options : école de commerce, prépa ou même d’autres cursus. J’ai opté pour une Licence en Droit à l’université. Pour tout vous dire, j’ai rapidement réalisé que ce parcours ne me convenait pas ! J’ai fait une pause pour travailler dans la vente et la restauration, cela m’a laissé du temps pour mieux réfléchir à mon orientation. J’ai alors décidé d’intégrer une école de communication. Après avoir passé plusieurs concours, j’ai privilégié l’ISCOM.

 

Justement, pour quelles raisons avez-vous choisi l’ISCOM ?

D’abord pour sa notoriété et aussi pour sa reconnaissance auprès du monde professionnel. Et puis je me suis tout de suite senti bien en venant à l’ISCOM Paris, c’est important d’apprécier son cadre d’études.

 

Cette année, quels sont vos cours préférés ?

Il y a deux cours qui m’intéressent encore plus que les autres, ce sont ceux de méthodologie professionnelle et de missions professionnelles.
En option, j’ai suivi les cours de motion design : comme je suis curieux, je pense en choisir une autre l’année prochaine.

 

Revenons sur l’un des temps forts de la 1ère année, la Creative Week. Racontez-nous….

C’est un beau challenge, d’autant plus que c’est vraiment stimulant de travailler sur les supports de communication d’une marque comme Amorino. En fait, cette semaine dédiée à la création est une belle aventure humaine, parce qu’elle nous permet de travailler en équipe et de rencontrer d’autres étudiants, d’étoffer son réseau.

 

Comment s’est passé votre premier stage en communication ?

Sur les recommandations d’un de mes intervenants, j’ai rejoint une entreprise spécialisée dans les chapeaux sur mesure. J’ai pris en charge différents aspects de communication, comme les relations presse et le développement de partenariats.  C’est une expérience agréable car j’ai travaillé en grande partie en autonomie. Je poursuis encore la collaboration avec cette entreprise. Je l’ai par exemple intégré à mon projet de missions professionnelles et nous travaillons en groupe sur ses outils de communication.

 

Quel est votre projet professionnel à l’issue de la formation ?

En parallèle de mes études, je suis en train de monter une entreprise dédiée à l’événementiel. Et j’espère bien rester dans cet univers pour travailler dans mon entreprise à l’issue de mes 5 ans d’études.

 

 Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui veut suivre des études de communication ?

Il faut aimer le contact avec les autres, être volontaire, mobile ; en réalité, j’ai la conviction que si on est fait pour les métiers de la communication, on le sent au fond de soi.



Comments