Retour sur les 24h de la créa à l'ISCOM de Rouen

Les 1 et 2 décembre 2016, l’ISCOM Rouen proposait sa deuxième édition des 24 heures créa...

Un événement qui donne l'occasion aux étudiants d’exprimer tout leur potentiel créatif dans des contraintes d’espace et de temps.

 

 

Les 24h créa 2016, un challenge au service d’une marque

Si les étudiants ont travaillé l’année passée sur un sujet fictif, cette année ils ont dû mettre leur talent au service d’un annonceur, Blueberry, qui conçoit et distribue des lunettes pop protégeant de la lumière des écrans. Les étudiants ont donc eu 24h pour réaliser un film publicitaire dont ils devaient proposer 3 formats : une première version de 90 secondes, une deuxième de 30 secondes et une troisième de 15 secondes. Huit équipes se sont constituées et les rôles ont été répartis au sein de chacune en fonction des compétences et des appétences : réalisation, régie, actorat, script...
Le challenge a débuté jeudi 1er décembre 2016 à 10 h avec le brief de l’annonceur et s’est terminé le lendemain à 10h pour la projection.

 

Des contraintes qui stimulent la créativité

Première contrainte : les élèves ne pouvaient pas quitter l’école entre 22h et 8h. Le décor, les accessoires et tout ce qui nécessitait des sorties devaient donc être bouclés avant la soirée. La nuit était consacrée an tournage, au montage. Deuxième contrainte : les équipes étaient obligées de tourner au sein même de l’école. Enfin troisième contrainte, Arcane Production, partenaire de l’évènement, a imposé un genre tiré au sort par les équipes : fantastique, horreur, comédie sentimentale…

 

Une projection pleine de promesses

Cette année encore, les étudiants se sont investis à 100% dans ce challenge et ont montré une maîtrise de l’outil vidéo et une aisance à composer avec les contraintes temps et espace. L’annonceur Blueberry a jugé les réalisations d’une grande qualité aussi bien sur le plan créatif que technique. Il faut noter que certaines équipes ont fait un réel travail d’orfèvre, l’une d’elles allant jusqu’à la composition de la musique du film.
L’annonceur Blueberry a retenu deux films qu’il diffusera en l’état sur les réseaux sociaux appelant les internautes à élire leur préféré…
Une occasion pour la marque d’animer sa communauté et pour les étudiants de donner une vraie visibilité à leur travail.



Comments