Echange à Toronto : le parcours d'Emma, étudiante à l'iSCOM Lyon

Emma, étudiante à l’ISCOM Lyon, vient de passer 4 mois au Canada à Toronto dans le cadre du programme d’échange international de 3ème année. Après un mois d’immersion au sein du North American Business College, Emma a vécu une expérience internationale en communication dans la plus grande ville du Canada...

emma-chretien

 

Comment s’est déroulée votre arrivée à Toronto et votre intégration au North American Business College ?

Après des heures de vol et une halte à Montréal, nous sommes arrivés à Toronto sous un temps hivernal, fatigués mais tellement ravis d'être au Canada et de débuter cette expérience internationale. Hadi Naour, le directeur de l'école nous a très bien accueilli. L'école est agréable à vivre avec une vraie proximité entre les professeurs et les étudiants.
L'intégration a été très rapide pour ma part, comme pour les 16 autres iscomiens lyonnais.

 

 Pouvez-vous nous présenter l’immersion en anglais que vous avez suivie ?

L’immersion au North American Business College s’est centrée autour de plusieurs séminaires. Communication d'entreprise, management, économie et business. Ces séminaires nous ont permis d’approfondir et de découvrir des thématiques précises, le tout en anglais bien sûr. Tout au long du cursus, une réelle proximité s'est installée entre les professeurs et les élèves. Nous devions tant nous exprimer sur nos peurs et nos sentiments que sur nos compétences en communication. Ceci a d'ailleurs permis de créer une vraie solidarité entre nous.

 

Vous avez ensuite effectué 4 mois de stage, quelles ont été vos missions en entreprise ?

J'ai effectué mon stage chez Next Model Management CA, agence de mannequinat à Toronto. Pendant 16 semaines, j’ai occupé le poste d’assistante communication. Mon rôle s’est centré sur la communication digitale de l’agence avec, principalement, un travail sur la refonte du site internet. Passionnée par l’univers de la mode, je suis également intervenue sur la recherche des futurs visages de demain.

 

 

Avez-vous noté des spécificités dans les méthodes de travail liées à la culture canadienne ?

Je dirais que la principale différence est la mentalité. Les canadiens ne sont pas stressés, ils aiment prendre leur temps dans les décisions. Ce qui représente une vraie qualité car cela augmente leur productivité.

 

Comment envisagez-vous votre avenir ?Je souhaite, encore plus aujourd'hui, voyager et m'imprégner d'autres cultures dans le monde entier. J'aimerais bien faire des pays scandinaves ma prochaine destination. Mon projet professionnel se centre pour le moment sur la communication en lien avec l'univers de l'art et/ou de la mode.

 

Pour conclure…  

 

Il s'agit pour moi d’une expérience portée sur l'indépendance et la découverte, ce qui n'est pas facile tous les jours mais tellement formateur. J'ai pu évoluer sur le plan personnel et rencontrer de nouvelles personnes. Au final, c'est réellement pour moi une expérience très enrichissante, tant professionnellement que personnellement.



Comments