Thomas, étudiant à l’ISCOM Paris, lauréat d’un concours de création d’affiche

Thomas Régnier est étudiant en 1ère année à l’ISCOM Paris. Il a remporté en juin 2016 le Concours d’affiche sur la sécurité routière organisé par la Préfecture de Police de Paris. Découvrez son idée créative et son parcours…

t-regnier-little-web

Pourquoi avez-vous choisi de participer à ce concours de création ?
Le jour où j’ai vu l’annonce du concours de création, j’étais en stage.  Mais j’ai tout de suite pensé que c’était l’occasion de mettre en pratique mes connaissances acquises à l’ISCOM Paris. J’avais aussi envie de me mesurer, de savoir si je pouvais sortir du lot et surtout, de voir si mon travail pouvait être remarqué.

 

 

 

Quel est le concept de votre affiche ? affiche-t-regnier

Le thème de la création d’affiche, c’était le danger de l’alcool et des stupéfiants au volant, du point de vue du conducteur ou de piétons. Au départ, j’ai pensé que l’humour pouvait aussi aider à changer les comportements alors j’avais pour accroche "j’ai changé de caisse" ; je voulais représenter une voiture puis un cercueil. Mais j’ai réalisé que ce pouvait être perçu comme trop familier. J’ai finalement choisi une autre piste créative pour montrer le cheminement d’une soirée d’excès.

Avec mon affiche « j’ai commencé au bar et j’ai fini en boîte », je matérialise une route de nuit dont les bandes blanches au sol sont jalonnées d’excès, qui mènent directement à l’accident.

 

Où pourra-t-on découvrir cette affiche ?

L’affiche va être utilisée par la Préfecture de Police de Paris dans le cadre d’action de sensibilisation dans des lycées ou collèges.
Elle sera également publiée sur les réseaux sociaux. Et il est même probable que certaines associations partenaires de la Préfecture de police l’utilisent aussi, pour sensibiliser le grand public aux dangers de l’alcool au volant.

Que retenez-vous de votre 1ère année à l’ISCOM Paris?

Je suis pleinement satisfait de cette 1ère année en école de communication. Pour tout vous dire, j’ai beaucoup apprécié les nombreux exercices concrets proposés lors des missions professionnelles ou durant les cours de méthodologie du travail.
En termes de modules, j’ai bien aimé celui sur l’introduction à la marque et aussi les cours de concepts créatifs, parce qu’ils nous ont permis d’approfondir notre culture en communication et en publicité. Et puis je garde de bons souvenirs de mon stage.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre stage de 1ère année ?

J’ai rejoint la startup Optimalib, qui propose une application Ipad de gestion d’établissements, pour aider notamment les restaurateurs dans l’administration des commandes ou encore l’élaboration des plans de salles. Comme c’est une petite structure, j’avais vraiment le champ libre, c’était une belle expérience pour découvrir l’univers de la communication.



Comments