Au cœur du service nouveau média du Conseil Départemental

Indrani, Morgane et Manon, étudiantes en deuxième année à l’ISCOM Strasbourg travaillent dans le cadre de leur mission professionnelle pour le Conseil Départemental du Bas-Rhin. Retour sur cette expérience au sein du service nouveau média...

cd-67

Pour votre cours de mission pro, vous avez choisi le Conseil départemental, pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

Nous avions toutes les trois effectué auparavant un stage au sein d'une institution de l'Etat (Mairie d'Illkirch, Conseil Départemental, Cabinet du Préfet du Bas-Rhin). Nous souhaitions alors développer davantage notre connaissance du secteur public.
Le CD 67 avait besoin d'une équipe pour des missions ponctuelles de communication, nous avons saisi cette occasion avec grand plaisir.

 

Pouvez-vous nous décrire vos missions pour le Conseil départemental ?

La plupart de nos missions consistent à rédiger des articles et des actualités pour le site web du CD 67. De même, nous avons été chargées de réaliser plusieurs benchmarks pour faciliter la diffusion de plusieurs supports, ainsi que la mise en place de nouveaux outils de communication. A l'approche de chaque vacance, nous avons pour mission d'élaborer un calendrier de bons plans sur toute la région Alsace pour que la community manager puisse publier des posts Facebook.
Dans les prochains temps, nous allons travailler sur un événement interne au Conseil Départemental pour l'ensemble des collaborateurs.

 

Quel est votre interlocuteur direct ?

Marta Jacque est notre principale interlocutrice, elle occupe le poste de Responsable du Service Nouveaux Médias au sein de la Direction de la Communication. C'est elle qui nous transmet les briefs de chaque mission, nous échangeons principalement par emails et il nous arrive d'être conviées aux réunions du Service Communication.

 

Que retenez-vous de cette expérience ?

Cette expérience nous a appris à mettre en pratique les cours théoriques de rédaction web qui nous ont été dispensés lors de notre formation. C'est un sentiment gratifiant que de voir notre travail rendu public. Sans compter que nous avons pu développer un réseau professionnel important et valoriser l'image de notre école.



Comments