Mon stage à Montréal : Annaëlle étudiante à l’ISCOM Paris

Annaëlle Jonot est étudiante en 3ème année Communication globale des entreprises et des marques.
Passionnée de communication culturelle, elle a choisi de faire son stage international à Montréal au sein d'une compagnie internationale de théâtre et danse...

 

 

 

 

Pour quelle raison avez-vous choisi le Canada pour votre stage international ?

J'ai choisi le Canada et plus particulièrement Montréal pour plusieurs raisons. D'abord pour la vie étudiante qui y est très développée. D'ailleurs, de nombreux français s'y rendent pour faire leurs études. Ensuite, pour des raisons plus personnelles car des membres de ma famille vivent là-bas depuis plusieurs années. J'ai pensé que ce serait bénéfique d'avoir déjà des contacts sur place pour une première expérience de 4 mois loin de chez moi.

 

Vous êtes intéréssée par la communication culturelle, où avez-vous fait votre stage ?

J'ai intégré une compagnie internationale de danse et de théâtre avec une de mes amies, Nolwenn, également étudiante à l'ISCOM Paris. Nous étions responsables de la communication pour la tournée d'automne du spectacle multidisciplinaire "Victoria". Ce spectacle à dimension sociale met en scène une femme âgée et son aide-soignant ; il a vocation à apporter un mieux-être dans la communauté des personnes en perte d'autonomie.

 

Quelles étaient vos missions ?

Ce stage complet m'a permis d'élaborer des supports de communication : affiches, flyers, invitations, promotions sur le lieu de vente, de développer les relations presse ou encore de prendre en charge le community management et les contenus, avec la veille sur les réseaux sociaux, des posts réguliers sur Facebook et Twitter mais aussi des montages vidéos et retouches photos.

 

Que retenez-vous de cette expérience canadienne ?

Les habitants sont très accueillants et j'ai très vite pris goût à la "cool attitude" des Montréalais. Cette expérience a été très enrichissante d'un point de vue personnel, puisque j'ai découvert les joies de la colocation à cinq ! Et d'un point de vue professionnel, j'ai pris goût à un autre style de management davantage axé sur la confiance, qui m'a permis de renforcer ma capacité d'adaptation, ma réactivité et mon ouverture d'esprit. Nous étions en effet assez libres, autonomes et responsables de nos créations et de nos démarches. Enfin, j'ai également profité de ce stage pour me rendre à Québec, Toronto et New York.



Comments