Mes études de communication en anglais : Marine, étudiante ISCOM Paris

Entre l'animation du Bureau des étudiants et ses études de communication au sein du programme anglophone, les journées de Marine Vinot sont denses. Pour sa 3ème année à l'ISCOM Paris, Marine a choisi de donner une dimension plus internationale à son projet professionnel. Retour sur son parcours...

 

 

 

 

 

Quel est pour vous l'intérêt de suivre 100% de vos cours en anglais ?

Après deux ans avec des options Marketing/Publicité, j'ai choisi cette année la spécialisation anglophone International Global Communications. Je trouve que c'est génial de suivre ses cours en anglais : c'est une manière efficace d'améliorer son niveau tout en découvrant la culture et la façon de communiquer des autres pays. D'ailleurs, les cours favorisent l'échange et puis il y a une belle dynamique de groupe au sein des classes !

 

Parallèlement à vos cours, vous êtes aussi impliquée dans le bureau des étudiants ; que vous apporte cet engagement associatif ?

C'est la deuxième année consécutive que je suis membre du bureau des étudiants. Être impliquée dans le BDE, c'est une opportunité et une expérience incroyable. On apprend à gérer des évènements, à s'adapter aux idées et envies de chacun, à mettre en place des solutions concrètes pour faciliter et animer la vie des étudiants...C'est passionnant car il s'agit d'un gros challenge : celui de créer de la cohésion au sein de l'école, de donner envie aux iscomiens de s'investir à leur tour et de porter fièrement les couleurs de l'ISCOM Paris.

 

Qu'aimez-vous le plus dans votre école ?

De façon générale, j'aime le fait que l'école regroupe des personnes talentueuses et ainsi pouvoir apprendre des connaissances et compétences de chacun. J'apprécie par ailleurs la qualité des intervenants, qui à travers leur expérience donnent de la valeur ajoutée aux enseignements théoriques.

 

Dernière question : quels sont vos conseils pour réussir son entrée à l'ISCOM Paris ?D'être motivé(e) et surtout d'avoir profondément envie d'apprendre car il ne suffit pas d'intégrer l'ISCOM puis d'en être diplômé(e) pour atteindre ses objectifs professionnels ! Et pour le concours, une ouverture au monde qui nous entoure est aussi un plus, notamment pour l'épreuve de culture générale et pur l'entretien.



Comments