Photographe et digital addict : rencontre avec Yann, étudiant à l'ISCOM Paris

Photographe, créatif, freelance en social media, étudiant. Yann Moszynski , dit Moz conjugue ses passions. Actuellement en 4ème année Communication et création numérique, il revient sur ses études à l'ISCOM Paris, entre stage à Amsterdam, challenges d'équipes et rencontres artistiques...

 

 

Vous êtes photographe en parallèle de vos études. Racontez-nous de cette passion.
Oui, je suis passionné par la photographie, la vidéo et le graphisme. J'ai le statut d'étudiant auto-entrepreneur depuis quelques années. Depuis, j'ai la chance de voyager à travers l'Europe occasionnellement et de travailler avec de très beaux clients comme Moët Hennessy mais aussi avec des artistes comme Gramatik ou The Geek x VRV. D'ailleurs, c'est en commençant la photographie que je me suis intéressé au pouvoir des images et au message qu'elles pouvaient véhiculer. De fil en aiguille, je me suis passionné pour la publicité et j'ai choisi d'étudier à l'ISCOM Paris. En résumé, je dois dire que ma passion a été à la fois une base, un levier et un tremplin dans mon parcours étudiant et professionnel.

 

Qu'aimez-vous à l'ISCOM ?Ce que j'aime à l'ISCOM Paris, ce sont les échanges avec nos intervenants professionnels. En parallèle des cours, ils nous apportent des conseils pratiques à appliquer au jour le jour dans l'entreprise. D'ailleurs, ils sont toujours à l'écoute et suffisamment ouverts pour partager avec nous des contacts professionnels.

 

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite faire de la communication à l'ISCOM ?D'abord, de faire sa veille ! J'ai appris cela lors de mes études à l'ISCOM Paris et c'est ce que j'applique maintenant au quotidien. En tant que professionnel de la communication, nous devons constamment être au courant des dernières tendances, des dernières annonces, des derniers évènements.

 

Vous participez actuellement à des workshops proposés dans le cadre de votre 4ème année. En quoi consiste ce projet ?Tous les mois, nous sommes en workshop ; pour résumer, c'est un client réel qui vient nous briefer sur une problématique de communication rencontrée par son entreprise. La classe se transforme alors en agence de communication : on se divise en pôles avec des créas, des stratèges, des commerciaux et on travaille ensemble pour le client. Nous avons une semaine pour répondre au brief : c'est beaucoup de travail mais incroyablement stimulant et surtout professionnalisant. Nous avons par exemple travaillé pour une entreprise de crowdsourcing qui s'appelle "Seek & Solve". Et le client s'est dit "bluffé" par notre recommandation, ce qui est toujours très encourageant.

 

Où avez-vous fait votre stage international de 3ème année ?

Je l'ai réalisé au sein du pôle créatif de l'agence Digitas LBi à Amsterdam avec un camarade de classe, Théo Berdrin. Très vite, nous avons été considérés comme de véritables membres de l'équipe et eu de nombreuses responsabilités. Nous avons par exemple travaillé sur une application de réalité virtuelle pour Audi, avec de la vidéo à 360°. C'est génial de réfléchir à des solutions innovantes puis de les réaliser sur le terrain... et voir enfin le produit final en téléchargement sur l'Apple Store.



Comments