Lucas : étudiant à l'ISCOM Paris et créateur de la startup expo-dispo

En parallèle de ses études à l'ISCOM Paris, Lucas Colombani a cofondé Expo-Dispo, le 1er site e-commerce spécialisé dans la vente de modèles d'exposition et de fins de série. Rencontre avec ce jeune entrepreneur plein d'énergie et d'idées...

lucas-colombani-expo-dispo

Pourquoi avez-vous choisi de vous former à la communication à l'ISCOM ?

J'ai fait un DUT Gestion administrative et commerciale et puis j'ai rejoint l'ISCOM Paris en admission parallèle 3ème année, parce que je souhaitais intégrer une école de communication.
J'avais déjà des amis qui étudiaient dans l'école, alors je me suis renseigné sur les métiers de la communication mais aussi sur les contenus de cours, avant de m'inscrire au concours.

Ce que j'aime à l'ISCOM ? La proximité avec nos intervenants professionnels, qui savent nous soutenir et nous accompagner.

 

1er stage en communication chez TF1 : racontez-nous vos missions...

J'ai travaillé sur la partie relations presse de TF1, pour faire notamment la promotion des films et des séries de la chaîne. J'ai aussi eu l'opportunité d'organiser les points de presse avec les journalistes, en particulier pour les interviews d'acteurs.

 

Comment vous est venue l'idée de monter votre société ?

En 2013, pendant mes vacances d'été, Frédéric (co-fondateur d'Expo-Dispo) m'a appelé pour me parler d'un projet de création d'entreprise. J'ai dit oui tout de suite, séduit par l'idée. Au départ, avec nos études, c'était assez difficile d'avancer sur le projet : on travaillait le soir après les cours et même le weekend.
Et puis nous avons pris le temps pour démarcher les entreprises, trouver des locaux, construire notre équipe... et c'est là que l'aventure a réellement commencé.

 

Vous n'avez pas eu peur de vous lancer dans l'entrepreneuriat ?

Absolument pas. Nous n'avons fait appel à personne pour le projet, par exemple nous n'avons pas fait de crowdfunding, ce qui nous permet de rester sereins et de nous dire : finalement, nous ne devons rien à personne. Depuis longtemps, je m'intéresse à la création d'entreprise. A l'ISCOM par exemple, j'étais inscrit au sein du parcours entrepreneuriat. Et lors du projet micro-agence en 3ème année, nous avons travaillé pour la startup Jimini's, qui propose la 1ère gamme d'insectes comestibles pour l'apéro.

Concrètement, c'est quoi Expo-Dispo ?

C'est le 1er site français de vente en ligne de modèles d'exposition et de fins de série. Nous déstockons les grandes enseignes, qui apprécient ce concept car c'est un bon moyen pour elles de renouveler leurs stocks en écoulant autant les invendus que les modèles d'exposition. Sur notre site, on propose à la fois hi-fi, ameublement, décoration, montres, lunettes de soleil,...L'avantage d'Expo-Dispo, c'est que tous les produits sont directement en stock chez les grandes enseignes. Ainsi, chaque article est garanti.

 

Comment sont répartis les rôles dans votre startup ?

Frédéric est ingénieur, il a le statut d'étudiant-entrepreneur. Il s'occupe de toutes les démarches commerciales. D'ailleurs, il y va souvent au culot mais ce qui est incroyable, c'est que dès qu'il parvient à capter l'attention d'un directeur, tout le monde s'enthousiasme pour le projet ! Dans l'équipe, Philippe nous accompagne sur la maintenance informatique et la gestion logistique.
Et de mon côté, je m'occupe bien évidemment de la communication : social media, supports de communication, relations presse, graphisme, web, relation client.
Depuis peu, nous avons également des stagiaires. D'ailleurs, les étudiants en communication peuvent m'envoyer leur CV.

 

Un conseil à donner à d'autres étudiants qui rêvent aussi de lancer leur activité ?

Avant tout, il faut être passionné, ne pas compter ses heures. Mais c'est une vraie fierté. C'est une expérience unique et très intensive, qui me permet d'apprendre énormément. Et puis humainement, quelle merveilleuse aventure : nous sommes énormément soutenus par notre entourage et par des institutionnels, comme la municipalité de Marcoussis (ndlr : commune de l'Essonne).

 

Quels sont vos projets pour la suite ?

D'abord, la fin de mes études, avec la 5ème année Communication et création numérique que je vais faire en alternance dans mon entreprise ! J'ai choisi cette spécialisation parce que je suis sur le secteur du e-commerce et j'ai envie d'approfondir mes compétences digitales.





Comments