Antoine Louis, Concepteur-rédacteur ISCOM 2015

Portrait d’un créatif en poste chez TBWA\Corporate Lyon...

Après plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de la conception-rédaction, Antoine LOUIS, diplômé de l’ISCOM à Lyon en 2015, intègre l’agence TBWA\Corporate Lyon. En juin 2017, il lance le projet créatif Accrochage Verbal. Zoom sur ce projet et ses missions en agence.

 

Quel poste occupez-vous aujourd’hui ?

Je suis concepteur-rédacteur chez TBWA\Corporate. Nous faisons principalement de la communication institutionnelle et marque-employeur, mais aussi de la publicité, du social media, etc. L’activité historique de l’agence est très axée B2B, mais nous intervenons de plus en plus sur des sujets B2C. Récemment, nous avons réalisé une jolie campagne grand public pour Eau de Paris avec une belle visibilité dans les métros, gares et rues parisiennes.
L’agence travaille également pour le Club Med, le groupe d’assurances April, le groupe Pierre Fabre, etc. Personnellement, j’interviens sur la conception, la création publicitaire et la rédaction de contenu. Je fais aussi un peu de planning stratégique. Et depuis la création de TBWA\Groupe, je travaille également avec Being sur des budgets food et grande consommation.

leau capitale

 

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour ce poste ? Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaiterait s’orienter vers ce métier ?

Je pense qu’un créatif doit fonctionner comme une éponge. Être curieux, ouvert et s’intéresser à plein de choses, même de loin, pour être capable d’avoir des idées pertinentes qui parlent aux gens. Il faut être capable de créer dans la contrainte, parfois dans des délais très courts, en fonction du brief, et savoir s’adapter au contexte, à la marque, à la cible… Et puis, forcément, il faut avoir une bonne plume et aimer jouer avec les mots. Le conseil que je donnerais à un étudiant qui veut devenir CR, ce serait de ne rien lâcher, d’être déterminé et de soigner son book pour trouver de bons stages. Un peu basique, mais c’est essentiel…

 

En parallèle de votre activité, vous avez récemment lancé le projet créatif Accrochage Verbal. Pouvez-vous nous présenter la genèse du concept ainsi que la démarche ?

Accrochage Verbal, c’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps. J’ai souvent des idées de jeux de mots, de rimes, et j’avais pas mal d’accroches en stock dans les notes de mon téléphone. Je pensais en faire des créations « sauvages », mais je me suis rabattu sur un concept beaucoup plus simple avec juste une accroche et un logo. Sur le format, je me suis inspiré du projet #365daysofcopy, l’excellent travail d’un concepteur-rédacteur géorgien qui poste une création par jour sur sa page Facebook Solomon’s Copy Shop

 Banner accrochageverbal

 

Découvrez toutes les créations sur la page Facebook Accrochage Verbal

Vos créations ont été reprises par de nombreux médias créatifs, quel est votre ressenti ? Comment imaginez-vous la suite du projet ?

Ça fait plaisir, vraiment ! Je me disais qu’Accrochage Verbal avait un petit potentiel de viralité mais je ne pensais pas que ça prendrait aussi bien. Le fait que beaucoup de gens aient liké, partagé les créas ou les articles, montre une chose : on aime peut-être de moins en moins la pub, mais on aime encore les jeux de mots bien sentis. C’est assez instructif pour mon job de rédacteur. Je vais continuer à poster des créas tant que j’aurai de l’inspiration, mais je n’ai aucun plan particulier pour faire vivre le projet dans le temps.

Accrochage Verbal sur Il était une pub, Créapills et sur Dans Ta Pub